Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Congo Brazzaaville : Annonce du référendum anti-constitutionnel


Par | Mercredi 23 Septembre 2015 | Lu 927 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - L’inceste est annoncé, il ne reste plus qu’à le consommer. Sassou Nguesso violera sa propre constitution. Dans une allocution aussi brève que dense, Denis Sassou Nguesso a annoncé la tenue d’un référendum se basant sur une lecture scélérate de la constitution du 20 janvier 2002.



Certes l’article 3 consacre la souveraineté du peuple et l’article 110 énonce les modalités de saisine du peuple pour un référendum mais l’article 185 en précise le contenu qui ne peut porter sur la levée de la limitation des mandats.

Denis Sassou Nguesso veut jouer mais cette fois ci nous nous refusons de l’accompagner dans son jeu pervers. Le dialogue de Diata et l’article 185 ont été ignoré. Cette hémiplégie nous impose de prendre nos responsabilités et nous appelons à la désobéissance civile nos comités locaux d’action et tous les patriotes.
La diaspora a déjà prévu des actions coups de poing pour mettre fin à la représentation du Congo en France car nous ne reconnaissons plus aucune légitimité au Président Sassou et à son administration.

Le Collectif Sassoufit appelle à la désobéissance civile la plus large et la plus populaire possible jusqu’à la chute du régime autocratique de Dénis Sassou Nguesso.

Andréa Ngombet
Coordonateur Collectif #Sassoufit
Lu 927 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Descartes le 23/09/2015 08:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne voit pas ce qui est arrivé à Blaise Compaoré?

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique