Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Congo- Infrastructures : Lancement des travaux de construction des échangeurs et du viaduc à Brazzaville


Par | Samedi 9 Mai 2015 | Lu 813 fois | 0 Commentaire

Congo, (Starducongo.com) - Dans sa volonté manifeste de transformer le Congo et d’en faire un pays émergent d’ici 2025, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, comme il sait le faire, a donné, vendredi matin (8 mai), un coup de pioche pour la construction du viaduc et de deux échangeurs dans le 6ème arrondissement, Talangaï.



Suite à la construction du grand stade de Kintelé, d’une capacité de 60.055 places, du palais des sports et du complexe nautique, les études ont été menées afin de désengorger et faciliter la circulation des personnes qui devraient assister et participer aux Jeux africains qui se tiendront du 4 au 19 septembre de cette année. Et ces études ont conclu qu’un aménagement était indispensable.

Ainsi, la décision a été prise pour la construction de deux échangeurs au niveau de Keba na virage permettant de desservir la deuxième sortie et le viaduc le long du fleuve Congo ; de la construction d’un viaduc de 2X2 voies depuis le deuxième échangeur de Keba na virage longeant le fleuve Congo jusqu’au giratoire d’accès au stade de Kintelé.

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, dans son engagement et sa volonté de faire chose pas à moitié, a procédé au lancement des travaux de construction de toutes ces infrastructures citées ci-hauts.

Les échangeurs en construction

Bien que le lancement officiel se soit fait ce 8 mai 2015, les travaux de construction avaient déjà commencé quelques mois plus tôt.
Le lancement des travaux intervenu ce jour consiste à la construction du premier lot de la troisième sortie de Brazzaville comprenant la réalisation d’un premier échangeur avec un passage supérieur nommé PS1 permettant les échangeurs entre l’avenue des 3 Martyrs, l’avenue Marien Ngouabi et la 2ème sortie Nord;

La réalisation d’un deuxième échangeur avec un passage supérieur nommé PS2 à hauteur du ruisseau Kélékélé, permettant entre la deuxième sortie Nord existant et la 3ème sortie nord ;

La réalisation d’un accès au gymnase sur une longueur de 750 mètres ; la réalisation de la rampe d’accès sud du viaduc d’un kilomètre ; le rétablissement de la deuxième sortie nord par la rue Tchitondi, longueur de 900 mètres. Du rétablissement des échangeurs à l’intérieur des quartiers par la réalisation de contre-allées et le réaménagement des rues Epena, Souanké, Loutété et Tchitondi.

D’une manière spécifique, les données principales de ces infrastructures se présente comme suit : un ouvrage d’art en béton armé à 3 travées(PS1) ; d’un ouvrage d’art en béton armé à 1 travée (PS2) ; d’une fondation sur pieux forés de diamètre 1000 : 36 unités ; de la mise à 2X2 voies de l’avenue des 3 martyrs ; de l’aménagement des rues (Epena, Souanké, Loutété, Tchitondi) ainsi que l’amorce de l’avenue Marien Ngouabi. Il y aura la création d’une voie de déserte y compris l’accès au gymnase sur une longueur de 750 mètres. Ces travaux sont déjà réalisés à hauteur de 45% par la société SGEC.

Construction du viaduc

Le viaduc qui permettrait l’accès rapide au complexe sportif de Kintelé est un ouvrage d’art de 6.865Km dans le lit majeur du fleuve Congo, de type Viaduc à travées indépendantes par Poutres Précontraintes (VIPP). La chaussée sera composée de 2x2 voies de 7.60 ml séparée par un TPC de 1.00ml ; avec un trottoir de 1.10 ml sera également disposé de part et d’autre de l’ouvrage.
La réalisation d’un giratoire de rayon extérieur de 56 mètre à l’extrémité nord de la troisième sortie nord permettant les échanges avec la deuxième sortie nord et l’accès au futur complexe sportif. Aussi la réalisation de la rampe d’accès nord du viaduc d’une longueur de 800ml.
L’ensemble du viaduc sera composé de 180 travées de longueur de 38050ml ; de 12 pieux de 1.30d de long moyenne de 18.00ml ; de 716 pieux de 1.60 de long moyenne 19.00, de 716 futs de piles de 1.60ml ; de 179 chevêtres de 1.90 ml de hauteur ; de 1080 poutres précontraintes de 38.10ml (102T/poutre) et de 180 hourdis.
Le niveau d’avancement des travaux, réalisés par la société chinoise CRBC,est de 70%.

Il est à souligner que tous ces édifces, fruits de la volonté du président de la République de désengorger la circulation et permettre aux Congolais d’accéder facilement au futur complexe sportif de Kintelé avec sérénité, seront bénéfiques durant la période des Jeux africains, mais aussi pour les années et les générations futures.

Huguette Mboma
Lu 813 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes