Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Congo : La réforme de l’ONU au centre d’un sommet de pays de dix de l’Union Africaine


Par | Vendredi 16 Mai 2014 | Lu 663 fois | 0 Commentaire

Oyo, (Starducongo.com) - Conduit sous la coordination du président de la Sierra Léone, le docteur Ernest Bai Koroma, le sommet des Chefs d’Etats et de gouvernement du comité des 10 pays de l’Union Africaine s’ouvre ce 16 mai 2014, à Oyo, à 400km au nord de Brazzaville. A la clé, réfléchir sur la position commune africaine au sujet de la réforme du conseil de sécurité des Nations-Unies.



Hôtel Alima Palace abritera ces assises
Hôtel Alima Palace abritera ces assises
La ville d’Oyo vit depuis quelques jours dans la fièvre du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du groupe de 10 de l’Union Africaine sur la réforme du conseil de sécurité des nations Unies. Trois Chefs d’Etats africains ont fait le déplacement du bord de l’Alima. Il s’agit de Obiang Nguema de la Guinée équatoriale, du Président de la Sierra-Léone, Ernest Bai Koroma et du président du Conseil national de transition du Lybie, Nouri Bousahmein.

Au nombre des interventions attendues figurent en bonne place celle de la présidence de la commission de l’Union Africaine, Mme Dlamini Nkosazana Zuma,

Précédé le 15 mai par la réunion du conseil des ministres des affaires étrangères et des représentants permanents du comité des 10, ce sommet se tient dans un contexte marqué par l’absence des résultats probants des négociations intergouvernementales sur la réforme du conseil de sécurité des Nations Unies.

L’occasion sera toute indiquée pour les Chefs d’Etats et de Gouvernement des 10, au cours de ces assises, de se prononcer sur le projet du rapport qui sera présenté par le coordonnateur. Et les travaux de ces assises seront dirigés par le président de la République de la Sierra Léone, le Docteur Bai Koroma. En clair, il s’agira soit de réfléchir sur les éléments de compromis par rapport à la position commune africaine, soit de maintenir le statu quo et poursuivre les négociations intergouvernementales.

Tout compte fait, les résultats qui découleront du présent sommet du comité des 10 inscriraient l’Afrique parmi les régions du monde qui aspirent à l’ouverture en vue d’un compromis qui va permettre l’aboutissement d’un long processus de la réforme du conseil de sécurité des nations unies. Un processus miné depuis son lancement par des rivalités régionales et des jeux de puissance, voire des obstacles d’ordre institutionnel.

Le choix du Congo pour abriter ces assises est l’aboutissement des consultations entre la partie congolaise et celle de la Sierra Léone, en marge du sommet Europe-Afrique tenu à Bruxelles, du 2 au 3 avril 2014.

Au nombre des pays qui composent le comité des 10 figurent notamment la Sierra Léone, le Congo, la Libye, le Sénégal, l’Ouganda, la Namibie, l’Algérie, la Guinée Conakry, la Guinée Equatoriale et la Zambie.

Wilfrid LAWILLA à Oyo
Lu 663 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes