Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Congo/Semi-marathon-Ouesso 2015: Eric Semba, le 1er Congolais a dominé le podium international du SMIB


Par | Vendredi 14 Août 2015 | Lu 561 fois | 0 Commentaire

Sangha, (Starducongo.com) - La 12ème édition du semi marathon international de Brazzaville, ayant cette année pour siège Ouesso, dans la Sangha, à environs 800km, au Nord de la République du Congo, a rendu son verdict, ce 14 août 2015, avec le double sacre d’Eric Semba, avec une performance de 14’11’’51s.



En douze éditions du SMIB, Eric Semba rentre dans le palmarès de la compétition en remportant, pour la première de l’histoire du SMIB. Il a marché du podium du semi marathon de Brazzaville, après avoir réalisé une performance de 1h11mn51s, sur un parcours de 21,100km. Comme tous les autres athlètes, nationaux et internationaux, ce sergent de la Marine nationale a pris ses marques au coup d’envoi donné par le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso.

Après un temps record de 1h11mn51s, le Congolais Eric Semba a été doublement titré, meilleur dans la catégorie homme des athlètes nationaux et meilleur performance, tant au plan national qu’international et dans l’histoire du SMIB.

Interrogé par la presse, ce compétiteur n’a manqué de révéler le secret de cette performance. Le travail, a-t-il soutenu aura participé à ce couronnement. Celui qui trône au dessus de tous les autres athlètes, ayant pris part à cette 12ème édition et aux précédentes, est en stage de formation en athlétisme au Kenya, depuis février de cette année. Il a fait savoir aux journalistes que depuis bientôt 6 mois, il escalade, sans relâche les montagnes dans ce pays, le Kenya, qui a un rayonnement international dans ce domaine sportif.

A la faveur de cette 12ème édition du SMIB, devant des internationaux venus de Kenya, d’Ethiopie et d’Ouganda, qu’Eric Semba a fait valoir son talent et sa plus value reçu au cours de ce stage dans ce domaine.
La seule sollicitation du vainqueur est de faire cette performance réalisée, être encadrée au moins pour l’honneur de la patrie et pour une bonne prestation lors des 11èmes jeux africains, que Brazzaville s’honore d’abriter du 4 au 19 septembre 2015. Pour cet exploit, Eric Semba a reçu des mains du président de la République du Congo, le trophée et un chèque SNPC d'une valeur de 2 millions de francs CFA.

Eric Semba devient, alors, ce marathonien, ce gladiateur des temps modernes qui remplace le bouclier et l’épée par la force mentale et le dépassement de soi, en forçant l’admiration du public, venu nombreux en cette place de la vérité du boulevard de Ouesso. Un moment indispensable dans la vie de cet athlète, une nouvelle histoire du sport congolais qui s’écrit en lettre d’or, et des préludes populaires et festifs de la fête du 55ème anniversaire de l’indépendance nationale.

La victoire du Congo à cette compétition dans le volet international témoigne les efforts fournis par les autorités sportifs congolaises.

Par André de la France
Lu 561 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes