Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Contentieux Etoile du Congo-CARA : Verdict favorable à l'Etoile du Congo, mais...


Par La Semaine africaine | Mercredi 6 Août 2014 | Lu 298 fois | 0 Commentaire

La commission de discipline de la Fécofoot (Fédération congolaise de football) a, enfin, publié, officiellement, l’avis d’homologation du match aller des demi-finales de la Coupe du Congo, opposant l’Etoile du Congo au CARA. L’Etoile du Congo obtient gain de cause, puisque CARA perd le match par pénalité, ladite commission s’étant conformée à l’article 58 de la Coupe du Congo. «Toutefois, les deux matchs des demi-finales (Ndlr: retour) sont confirmés pour le mardi 5 août 2014», lit-on, dans cet avis.



Il ressort de l’avis d’homologation n°007/CD/FCF/14 que sur les quatre joueurs du CARA qui font l’objet de la requête d’Etoile du Congo, notamment Losseni Komara, Tchilimbou Mavoungou Brandt Harris, Coulibaly Boubacar et Konan Kouadio, «un seul est en situation irrégulière, à savoir: Tchilimbou Mavoungou», fait constater la commission de discipline.

Pour la commission de discipline, «cette affirmation est soutenue suivant les dépositions contradictoires faites par le joueur et le président du club A.S.P, Monsieur Hyppolite Okondzi Kongolo, régulièrement convoqué par la commission de discipline». Elle poursuit: «De ces dépositions, il a été retenu que le joueur Tchilimbou, lié à Missile F.C du Gabon, par un contrat régulièrement négocié avec A.S.P pour une durée déterminée de deux ans, c’est-à-dire du 1er août 2012 au 31 juillet 2014, s’est, curieusement, retrouvé, avant le terme de son contrat, dans les rangs de l’équipe CARA. Sans oublier que A.S.P, partie liée dans la convention Missile F.C-Tchilimbou, n’a plus jamais été associé dans la transaction avec l’équipe CARA. Il en découle que la qualification du joueur, réalisée par la Commission Ad hoc, est, incontestablement, irrégulière, conformément à la réglementation en vigueur»

Quant à la principale sanction infligée au CARA, «le joueur Tchilimbou Mavoungou Brandt Harris et le secrétaire général sont, chacun, pour ce qui le concerne, suspendus, pour un an (art. 58). Par ailleurs, conformément au règlement de la Coupe du Congo, l’équipe CARA perd le match par pénalité».
En clair, l’Etoile du Congo engrange les trois points de la victoire, sans plus. Donc, les compteurs but marqué, but encaissé et différence de but sont vierges. Et tout se jouerait au match retour, programmé mardi 5 août, au Stade Massamba-Débat.

Cet éclairage n’obtient pas l’assentiment des dirigeants d’Etoile du Congo. Pour eux, la commission de discipline n’est pas allée au bout de l’application du règlement de la Coupe du Congo. Elle aurait omis de se référer à l’article 61, selon eux, qui stipulerait: «Toute équipe à l’origine d’une fraude avérée est disqualifiée de la compétition». Dans ce cas, pour l’Etoile du Congo, le match retour ne doit pas être programmé.

Il faut signaler qu’avant la publication de l’avis d’homologation du match litigieux, les dirigeants d’Etoile du Congo ont porté plainte, lundi 4 août 2014, contre la Fécofoot (Fédération congolaise de football), parce qu’elle tardait à trancher le litige né des demi-finales aller de la Coupe du Congo, l’opposant au CARA.
On le voit, on n’est pas encore sorti de l’imbroglio. Affaire à suivre.

G.M.
Lu 298 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes