Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe africaine de la Confédération : AC Léopards à la conquête de points à Bamako


Par Brazzaville-adiac.com | Vendredi 31 Août 2012 | Lu 499 fois | 0 Commentaire



Coupe africaine de la Confédération : AC Léopards à la conquête de points à Bamako
Le club dolisien affronte le 1er septembre le Stade Malien dans une rencontre comptant pour la troisième journée des matchs de poules de la compétition

Les Fauves du Niari, qui ont tous les atouts pour aller loin dans cette compétition, quittent le pays demain dans le but de livrer une rencontre de haute facture contre une autre équipe malienne qui n'est pas non plus des moindres. Le Stade Malien avait remporté cette coupe en 2009 en s'imposant devant Sétif d'Algérie. Les années ont passé, cette équipe n'est plus la même. Elle occupe la dernière place du groupe avec un point en deux sorties, derrière sa rivale le Djoliba AC (4 points), son futur adversaire, AC Léopards et le WAC (2 points). Dynamisée par son match nul d'un but partout devant WAC de Casablanca au Maroc, elle est prête à opposer une résistance farouche aux Fauves du Niari.

« On est quatrième du groupe, mais seulement à un point des seconds. Il nous reste quatre journées à disputer. Franchement, il y a pire. L'AC Léopards était à Bamako lors de la journée précédente, et il a tenu en échec Djoliba. Nous avons donc quelques repères. Ce ne sera sûrement pas facile. Mais en matchs de poules les confrontations sont souvent très serrées, et il suffit parfois de peu de choses pour changer le résultat d'un match. Ce que je sais, c'est que nous avons la volonté de gagner et la nécessité de réussir », a confié Emmanuel Souloy, le nouvel entraîneur du Stade Malien, qui fera son baptême de jeu contre l'AC Léopards de Dolisie à notre confrère du site officiel de la CAF.

L'équipe de la troisième ville du pays, consciente de l'ampleur de la tâche qui l'attend, ne minimise pas l'importance de la rencontre. Elle sait qu'à cette étape de la compétition, les erreurs sont fatales. Elle a bâti des stratégies pour enregistrer sa première victoire et corriger les petits détails. Elle a mené deux fois en deux sorties avant de se faire rattraper au score. Les deux matchs du championnat livrés après le retour du match nul d'un but partout contre le Djoliba a permis au staff technique de corriger les défauts constatés lors des deux matches livrés. En l'espace de cinq jours, les Fauves du Niari ont respectivement battu la Jeunesse sportive les Bougainvillées 2-0 puis Munisport 3-0.

« Quant à Bamako, c'est vrai que c'est un déplacement assez difficile. Mais je dis qu'à ce niveau de la compétition si nous voulons garder notre rang parmi les grands d'Afrique, c'est aussi cela : se déplacer et savoir jouer les grands matches dans un temps assez court. Nous comptons sur l'expérience des joueurs et leur volonté. Pour nous, le dernier match de Bamako est déterminant avant de livrer les matchs retour à domicile », déclarait Rémy Ayayos Ikounga au début de cette phase décisive, avant d'ajouter : « Nous sommes dans un minichampionnat. Nous observons les résultats des autres comme eux aussi observent les nôtres. Nous connaissons plus ou moins les adversaires. Tout le monde est à découvert. Et nous pensons que les jeux sont très ouverts. Ce n'est que le début du chemin, il est difficile, mais les objectifs restent les mêmes, la volonté reste la même. »

Sur le site de la CAF, l'entraîneur du Stade Malien, qui se félicite de la bonne disposition physique et morale des ses joueurs, sait ce qu'il attend d'eux. Il a affirmé avoir la connaissance de son futur adversaire tout en se réservant de dévoiler les stratégies qui permettront à ses poulains de surprendre l'AC Léopards. « Je ne vais pas vous dire comment on va s'y prendre. Eux ne nous connaissent pas, laissons-leur le soin de nous découvrir sur le terrain, et à nous de leur montrer de quoi nous sommes capables. Notre bon résultat à Casablanca est plus qu'encourageant. Il faut y croire, et j'y crois. J'en suis convaincu, on va gagner », a commenté le coach du Stade Malien. Le deuxième match du groupe mettra aux prises le Djoliba AC au WAC de Casablanca. Dans le groupe A, El Merriekh jouera contre Al Ahly Shandy puis Interclube d'Angola recevra El Hilal

James-Golden Éloué
Lu 499 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes