Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe africaine de la Confédération : AC Léopards déplore un manque d'assistance


Par Brazzaville-adiac.com | Vendredi 2 Novembre 2012 | Lu 525 fois | 0 Commentaire



Coupe africaine de la Confédération : AC Léopards déplore un manque d'assistance
Ayant atteint pour la première fois de leur histoire le carré d'as de la compétition, les Fauves du Niari auront une immense carte à jouer en recevant la formation d'El Merreikh en demi-finales

L'AC Léopards de Dolisie négociera sa qualification pour la finale de la 9e Coupe africaine de la Confédération orange le 4 novembre au stade Denis- Sassou-N'Guesso avant la manche retour prévue le 10 novembre au Soudan. Les Congolais doivent l'emporter largement pour aborder la manche retour avec un avantage psychologique conséquent.

À quelques jours de l'événement, l'équipe, revigorée par le retour des blessés et des suspendus, affiche une sérénité irréprochable. Elle est prête à en découdre avec les champions de 1989, année au cours de laquelle El Merreikh avait éliminé Patronage Sainte-Anne en quart de finale. Les Soudanais l'emportaient à l'aller 2-0 avant de tenir les Bleu-et-Blanc en échec 1-1. Selon les techniciens congolais, le football congolais a du mal à briller devant les Soudanais, les Ougandais, les Zambiens.

Mais depuis l'entame de la compétition, les Fauves du Niari semblent trouver des ressources pour en découdre avec leurs adversaires les plus redoutables. L'AC Léopards a déjoué tous les pronostics en éliminant dans son parcours Club sportif Sfaxien de la Tunisie, Heartland du Nigeria, Mas de Fès, WAC du Maroc et le stade Malien. Les Fauves doivent encore le démontrer contre les Soudanais. La belle aventure de cette équipe repose sur un investissement de ses multiples donateurs. Ces derniers, a-t-on appris, n'ont pas répondu aux correspondances adressées par les dirigeants de l'AC Léopards pour faire face aux exigences de la compétition.

Les Soudanais, dans les murs congolais depuis le début de la semaine, ont, selon des sources sûres, refusé l'hôtel Saphir qui leur a été réservé par la Fédération congolaise de football, exigeant d'être logés à Laïco-Maya-Maya, ex-Méridien. Mieux encore, ils demandent aux autorités congolaises de leur affréter un avion spécial qui les transportera directement à Dolisie, boycottant la route Pointe-Noire Dolisie. L'équipe sera obligée de sortir son porte-monnaie pour satisfaire la volonté soudanaise. La contribution financière de certains donateurs la veille ou le jour du match n'est certes pas mauvaise. Le souhait serait de l'attribuer à temps pour permettre aux joueurs d'être plus concentrés et de ne penser qu'à leur rôle sur le terrain. Le Conseil départemental de la Cuvette-Ouest se montre plus dynamique, contrairement aux institutions républicaines du département dans lequel évoluent les Fauves du Niari.

James-Golden Éloué
Lu 525 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes