Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe africaine des clubs de football : l'AC Léopards réussit son premier match de Ligue des champions orange


Par Brazzaville-adiac.com | Lundi 18 Février 2013 | Lu 595 fois | 0 Commentaire



L'équipe d'AC Léopards de Dolisie livrant le premier match de Ligue des champions de son histoire.
L'équipe d'AC Léopards de Dolisie livrant le premier match de Ligue des champions de son histoire.
Les Fauves du Niari se sont imposés le 17 février au stade Denis-Sassou-N'Guesso à Dolisie, 2-0 devant le Centre de formation de Mounana du Gabon, en match aller des préliminaires de la plus prestigieuse compétition des clubs africains

Les Diables noirs, autres représentants congolais, ont su limiter les dégâts au Ghana en ne s'inclinant que sur un score d'un but à zéro, comptant également pour les préliminaires mais cette fois-ci de la Coupe africaine de la Confédération. De quoi redonner espoir aux Congolais qui peuvent rêver d'avoir deux clubs en seizièmes-de-finale. Encore faudra-t-il le confirmer dans deux semaines, respectivement au Gabon et à Kinkala.

La première sortie des clubs congolais dans ces compétitions s'annonçait difficile à cause du manque de compétitions dans les jambes. Le club dolisien s'en est bien tiré en respectant une tradition qui date de quatre années : jamais cette équipe ne s'est laissé éliminer dès les préliminaires.

Au terme de la première manche, les Fauves du Niari ont placé la barre à 3-0 pour la formation qui contestera cette réalité. La tâche ne sera pas du tout aisée pour Mounana qui affrontera une équipe de Léopards qui joue mieux à l'extérieur et qui s'appuiera sur son match de la Super coupe le 23 février contre le National Al Ahly du Caire pour préparer son match retour du 3 mars.

Pour leur première participation en compétition africaine, les Gabonais aidés par la fréquence des matchs de leur championnat qui a atteint la manche retour, ont laissé bonne impression au stade de Dolisie. L'équipe a étalé un jeu à la dimension de ses ambitions de faire un résultat au Congo. Malheureusement elle a connu une entame de match très difficile. Puisque sur un travail bien accompli par Dimitry Magnokélé, Héritier Gouelou Seda d'un centre en pleine lucarne trompait dès la 4e minute Emmanuel Yezzoat, le gardien du CF Mounana. Menée très tôt, cette formation a fait preuve de beaucoup de courage et de détermination pour éviter le naufrage. Elle a tenté l'égalisation de revenir au score mais n'a pas connu de succès. Le jeu a baissé d'intensité à cause de la grande pluie qui s'est abattue en fin de première période, retardant la reprise de la deuxième partie.

Comme lors de la finale de la Coupe CAF Orange, l'implication de quelques volontaires a rendu l'aire de jeu praticable et les deux formations luttaient à arme égale. À l'approche du dernier quart d'heure, le staff technique des Fauves du Niari opérait quelques changements pour pallier le manque de percussion dans la ligne d'attaque. Hermann Lakolo remplace Cesaire Gandzé au milieu du terrain. Foutou Madila, un autre milieu, a été sacrifié au profit d'Arouna Dramé, un attaquant, puis l'entrée de Junior Makiessé à la place de Rochel Kivouri.

Un coaching payant puisque c'est sur l'un des débordements du dernier entrant qu'est venu un corner qui a permis à l'AC Léopards de faire le break dans le temps additionnel (90+3) par l'entremise d'Hermann Lakolo. L'essentiel a été fait, confirment les dirigeants des Fauves du Niari qui entendent livrer une prestation de qualité au match retour. « C'est une très grande équipe gabonaise qu'on a rencontrée. Il fallait qu'on puise au fond de nous pour arriver à ce résultat. On avait besoin d'un tel match pour voir ce dont nous étions capables. Maintenant que nous connaissons bien l'adversaire, nous allons sérieusement nous préparer pour assurer la qualification au match retour », a déclaré Joseph Marius Omog, le coach de l'AC Léopards de Dolisie.

Son homologue, Constant Tamboucma, a reconnu que le réalisme des Fauves du Niari a crucifié son équipe. « Je peux retenir que l'équipe d'AC Léopards était très réaliste dans la mesure où elle a pu concrétiser les deux occasions qu'elle a eues. Mon équipe a produit du beau jeu mais était dans un jour sans. Nous allons travailler pour la suite de la compétition. C'est un deuxième but qui vient vraiment nous clouer. À un zéro je pouvais dire que c'était possible encore de travailler pour sortir la tête haute. Nous n'allons pas baisser les bras. Je crois en mon équipe », a-t-il conclu.

James Golden Éloué
Lu 595 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes