Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Cara en seizièmes-de-finale


Par Adiac-congo.com | Mercredi 19 Février 2014 | Lu 625 fois | 1 Commentaire

Le Club athlétique Renaissance Aiglon (Cara) a sanctionné le club Malakia du Sud-Soudan, le 16 février au stade Municipal de Pointe-Noire, sur un lourd score de 4 buts à 1 en match retour des préliminaires de la Coupe d’Afrique de la confédération, un exploit qui le propulse en seizièmes-de-finale



L'équipe de Cara. " crédit photo adiac"
L'équipe de Cara. " crédit photo adiac"
Vainqueurs il y a une semaine lors de la manche aller à Khartoum, au Soudan, sur un score étriqué d’un à zéro, les Congolais ont pu tirer leur épingle du jeu en s’imposant lourdement devant le même adversaire sur un score plus large de 4-1 dans la deuxième ville congolaise.

Le club brazzavillois ne s’est pas trompé en choisissant la ville de Pointe-Noire pour ses matchs de la CAF car, assoiffés de vivre l’une des deux compétitions africaines des clubs dans leurs installations par manque d’un représentant de la ville, les Ponténégrins ont été au rendez-vous et ont galvanisé le moral du club qui a fait honneur à leur ville. En effet, poussés par la chaleur de la chorale de l’AS Cheminot, des supporters de Bilombé, V.-Club, La Mancha, ASP, Niko-Nikoye, bref des Ponténégrins et une poignée de leurs supporters venus de Brazzaville, les poulains de Raoul Shungu ont convaincu le public qui a fait le déplacement du stade Municipal.

Conscient de la mission assignée après l’élimination la veille de leur confrères de Diables noirs en déplacement à Bujumbura en match retour des 32e de finale de la ligue des Champions, Cara n’a pas attendu longtemps pour sécuriser son avantage. Très enthousiasmés dès l’entame du match, les Congolais ont ouvert le score à la 10e minute, par l’entremise de Christ Ngoma Mbon. Mais, trois minutes plus tard, alors que le public jubilait encore après le but marqué, les Soudanais venus pour se venger rétablissent l’équilibre, par Richard Justin à la 13e. À égalité d’1 but partout, Cara conservait son avantage grâce à son but marqué à l’extérieur. Comme si ce score ne rassurait pas les Aiglons, pour se mettre à l’abri du danger, Rochel Osséré surprenait le portier de Malakia, Kennedy Santorlino, à la 38e minute, d’une balle de la tête. Les deux équipes quittaient l’aire de jeu sur le score de 2-1.

À cinq minutes de la reprise, la tension monte du côté des Sud-Soudanais. Zeriba Lubari donne un coup volontaire à un adversaire dans leur surface de réparation alors que les joueurs attendaient la relance du jeu sur un corner des Congolais. Cette faute a valu un carton rouge à ce joueur. À dix contre onze, l’entrée de Christian Nguimbi va donner une autre physionomie au match. Cet attaquant aiglon a fait frétiller le public par ses interventions, ses placements de jambe, il a ainsi donné sa touche personnelle à l’équipe qui a été couronnée par un but à la 86e minute par une frappe passée inaperçue devant le gardien soudanais, qui est malheureusement resté longtemps au sol. Le match a été tué par Trésor Mokenga Mukedi qui a clôturé la série au temps additionnel, propulsant ainsi Cara en seizièmes-de-finale de la Coupe de la CAF, grâce au score de 4 buts à 1.

Notons que FC Kondzo, le deuxième représentant congolais à cette compétition, s'est également qualifié hier au Cameroun, malgré sa défaite 1-3 face à Yong Sport à Douala. Cela grâce à son avantage en match aller à Brazzaville, où les Congolais s'étaient imposés 2-0.

Cara passe la première étape avec la mention très bien, notamment 5 buts à 1 sur l’ensemble des deux matchs joués en aller-retour. Cara affronte dans deux semaines, toujours au stade Municipal, Étoile du Sahel de Tunis, un adversaire très sérieux pour les vainqueurs de la compétition de 1974. Satisfait de ses poulains, Raoul Shungu pense déjà au second tour. « Nous jouerons le match aller à domicile sur ce terrain, il faudrait que l’on se prépare. Ce match sera difficile certes, mais rien n'est impossible. Que les supporters viennent nous encourager ; avec leur soutien, on pourra faire un beau match. On y croit », s’est rassuré Raoul Shungu.

Charlem Léa Legnoki
Lu 625 fois


Vos commentaires:

1.Posté par citoyen le 20/02/2014 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci cara! je croyais pas a la victoire a l'exterieur! mais j ai a présent chaud au coeur. courage pour la suite et que Dieu vous accompagne.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes