Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la Confédération : Allez les Fauves, il faut vaincre !


Par La Semaine Africaine | Samedi 15 Septembre 2012 | Lu 1004 fois | 1 Commentaire



Mission capitale pour l’A.C Léopards. De g.à dr.: Debuisson, Ntela, Césaire Ngandzé, Héritier Ngouelou, Eric Niemba, Dule Lutunu, Miangounina, Boris Moubio, Dimitri Magnokelé, Ulrich Nzamba Mombo et Guelord Bebhey-Ndey.
Mission capitale pour l’A.C Léopards. De g.à dr.: Debuisson, Ntela, Césaire Ngandzé, Héritier Ngouelou, Eric Niemba, Dule Lutunu, Miangounina, Boris Moubio, Dimitri Magnokelé, Ulrich Nzamba Mombo et Guelord Bebhey-Ndey.
Dimanche 16 septembre 2012, l’A.C Léopards de Dolisie abordera la manche retour de la phase de poules de la Coupe de la Confédération. Contre Stade Malien. Au Stade Municipal Denis Sassou Nguesso. Une victoire est impérative, pour que les Fauves du Niari continuent à rêver des demi-finales. Les deux formations ont fait match nul (1-1), à Bamako, lors du match aller disputé il y a deux semaines. Il est, donc, difficile d’émettre un pronostic à propos de cette confrontation, même si les Fauves du Niari, dans leur antre, sont donnés favoris par les pronostiqueurs de tout poil. Même si, aussi, le Stade Malien a viré à la dernière place au classement de la poule B, avec seulement deux points. Mais, l’A.C Léopards n’est pas loin, avec trois points, soit trois matchs nuls en autant de rencontres. Cela pousse les Stadistes à croire qu’il est possible de glaner des points à Dolisie, et de passer devant l’A.C Léopards.
Le public retrouvera le chemin du stade pour les découvrir. Mais, comme tout public, il apportera, certainement, un soutien massif pour aider l’A.C Léopards sur le chemin rocailleux de la qualification pour les futures demi-finales. Toutefois, ce soutien ne palliera pas les insuffisances de son favori. Ce sera, donc, aux joueurs de se créer des occasions de but et, surtout, de faire parler leurs pieds pour remuer les filets adverses.
Les puncheurs étaient légion dans l’A.C Léopards, en phase d’élimination directe. Or, depuis le début de la phase de poules, ils donnent l’impression d’avoir déserté les rangs. Il est temps qu’ils soient, de nouveau, habités par le feu. Car, on ne peut remporter une victoire sans marquer plus de buts que le Stade Malien.
Allez, les Fauves du Niari! La victoire est à côté de vous. Vous n’avez plus qu’à la saisir.

Jean ZENGABIO
Lu 1004 fois


Vos commentaires:

1.Posté par joserge yahoo.fr le 18/09/2014 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l.argent de l,etat qu,on balance sachant k la population soufre . remy ayayos k sassou utilise pr faire rever la bouenza . on connait tout ca , l.argent du diable. merci

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes