Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la Confédération : Maintenant ou plus jamais la Coupe !


Par La Semaine Africaine | Vendredi 23 Novembre 2012 | Lu 624 fois | 0 Commentaire



Coupe de la Confédération : Maintenant ou plus jamais la Coupe !
Dimanche 25 novembre 2012. Finale-retour de la Coupe de la Confédération, au Stade Denis Sassou Nguesso. L’A.C Léopards de Dolisie y livrera un match historique, le match de sa vie, face à Djoliba A.C de Bamako. Ce jour-là, le club congolais côtoiera et convoitera, pour la première fois, le trophée continental. L’événement est d’importance. Il est perçu comme un tournant dans l’histoire des participations du football congolais aux compétitions africaines inter-clubs, depuis 1975. Que sera ce match? La répétition du match retour, dans la phase de poules, entre les deux équipes ou le contraire.
En ce qui le concerne, l’A.C Léopards de Dolisie donnera le meilleur de lui-même, pour remporter le trophée. Ce serait «désastreux», pour paraphraser le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Firmin Ayessa, s’il laisse échapper ce trophée qui lui tend les bras. Il a tout intérêt à gagner, en évitant de se laisser surprendre.
En faisant une brève rétrospective de son parcours, cette année, on revoit le long chemin parcouru par l’A.C Léopards. La stature des adversaires en imposait. S’il était acquis que les Centrafricains du Tempête Mocaf ne pèseraient pas d’un grand poids, les éliminations du CS Sfaxien, de Tunisie, du F.C Heartland, du Nigeria, et du MAS de Fès, du Maroc, détenteur du trophée, n’ont pas été sans surprise. Personne ne s’y attendait, excepté un homme, Rémy Ayayos Ikounga, le président des Fauves. Et pourtant, elles furent nettes, régulières.
Passé le cap des éliminations directes, la situation restait, toujours, précaire, dans la phase de poules. Les Fauves ont guerroyé contre des colosses. Mais, ils se sont affirmés comme candidats sérieux et ont obtenu leur ticket pour les demi-finales. Devant ce vent impétueux, El Merreikh s’est révélé un géant aux pieds fragiles. Il s’est effondré, sans autre forme de procès. On n’a pas fini d’en parler. A partir de ce moment, l’A.C Léopards a vu ses chances quintupler.
Mais, en retrouvant Djoliba, en finale, nombreux ont réfléchi, sérieusement, sur une aventure qui a propulsé notre représentant dans le cercle très fermé des favoris. Le match aller a fini dans la joie.
Cela étant, Léopards livrera un combat d’une rare intensité à Dolisie, pour la manche retour. D’où il devra, à tout prix, sortir victorieux. Puissions-nous former le vœu que, demain, le football congolais, après avoir remporté tant d’autres titres de noblesse, y ajoutera celui de la Coupe de la Confédération?
L’exploit est à portée de la main. Pourvu que nos Fauves s’y mettent, réellement. Un résultat nul aurait, par ailleurs, la chance de les couronner, également. Plus qu’un vœu, c’est un pari et un impératif catégorique que les milliers de sportifs congolais rappellent aux joueurs, au staff technique et aux dirigeants. Voilà qui pourrait aiguiser leur soif de la victoire. C’est maintenant ou plus jamais… la Coupe!

Guy-Saturnin MAHOUNGOU
Lu 624 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes