Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la Confédération : Mazembe bat Stade Malien à Bamako et entrevoit la finale


Par Adiac-congo.com | Lundi 7 Octobre 2013 | Lu 723 fois | 0 Commentaire



Rainford Kalaba et Trésor Mputu, buteurs de Mazembe à Bamako derrière le Malien Traoré
Rainford Kalaba et Trésor Mputu, buteurs de Mazembe à Bamako derrière le Malien Traoré
Le Tout puissant Mazembe de Lubumbashi a superbement négocié la demi-finale aller de la 10e édition de la Coupe de la Confédération (CAF) à l’extérieur.

Les Corbeaux du Katanga ont dominé, le 6 octobre, au stade Modibo-Keita de Bamako, les locaux du Stade Malien par deux buts à un. Les poulains de l’entraîneur français Patrice Carteron ont ouvert la marque juste au quart d’heure de la première période par le biais du milieu international zambien Rainford Kalaba; démarqué sur une passe décisive de Trésor Mputu Mabi, il a glissé de l’intérieur de pied le cuir juste en dessous du gardien de but du Stade Malien.

C’est Trésor Mputu qui a porté le score à deux buts à zéro à la 22e minute de jeu, devançant un défenseur de Stade Malien avant de mettre le gardien dans le vent en envoyant le cuir dans les buts dégarnis du club de Bamako, à la grande stupeur du public pas assez nombreux dans les tribunes du stade Modibo-Keita. Mais les joueurs de Bamako entraînés par le français Pascal Janin ont réduit l’écart à la 27e minute par l’entremise de Keita sur une frappe croisée hors de portée du gardien de but Robert Kidiaba floué par sa défense.

En deuxième période, Stade Malien a multiplié des incursions dans le camp de Mazembe, mais sans trouver concrétisée leur domination dans l’entrejeu. "C’est une très, très belle victoire à l’extérieur qui fait chaud au cœur. On a su faire preuve de beaucoup de solidarité pour aller la chercher en étant très solides défensivement et en ayant su exploiter, en contres, les espaces que l’adversaire nous a laissés en début de match. Certes, on a encore péché par excès de suffisance après le 2e but et ensuite baissé de pied en permettant au Stade Malien de revenir dans le match. Mais je suis très content d’avoir vu les joueurs afficher un état d’esprit extraordinaire. Je voulais vraiment qu’ils fassent un grand match et apportent la preuve qu’on peut aussi être une grosse équipe à l’extérieur...", a déclaré le coach Patrice Carteron sur le site web officiel de Mazembe après le match.

Pour sa part, Pascal Janin a dit : "On a mal négocié le premier quart d’heure avec des fautes défensives de débutants. Ensuite, on a eu la possession de balle et des situations intéressantes pour pouvoir inscrire plusieurs buts. Mais une fois encore, comme c’est le cas depuis le début de saison, on n’a pas su faire le dernier geste, on est restés trop imprécis. C’est ce secteur qui nous coûte la défaite, car si on a pris deux buts on pouvait aussi en marquer trois ou quatre en finissant mieux, on étant plus lucides… Gagner à Mazembe ? Il faudra être très, très bons, car en étant moyens ça ne suffira pas… Le TP Mazembe m’a fait bonne impression sur sa première mi-temps, ensuite je les ai trouvés un peu fatigués, et on avait des occasions face à des joueurs solides et expérimentés. En phase de groupes, on nous voyait éliminer après deux ou trois matches, et là on nous voit certainement écarter de la finale. Mais s’il nous reste une infime chance, on va tout faire pour essayer de la saisir". Avec cette victoire en déplacement, les protégés du président Moïse Katumbi entrevoient déjà la finale, d’autant plus que le match retour dans deux semaines au stade TP Mazembe de Lubumbashi pourrait ressembler à une formalité pour les Corbeaux, à moins d’une hécatombe très inattendue.

Dans l’autre demi-finale totalement tunisienne, le Club africain Bizertin a été tenu en échec par le Cercle sportif Sfaxien par zéro but partout au terme d’un match un peu terme, très tactique et fermé. La succession de l’AC Léopards de Dolisie du Congo Brazzaville (vainqueur de la 9e Coupe de la Confédération) se précise ainsi, et Mazembe, qui a pris une option sérieuse pour la finale, dispose des chances certaines de remporter le trophée, le club de Lubumbashi étant considéré comme l’ogre de la C2 africaine cette année.

Martin Enyimo
Lu 723 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes