Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes africaines des clubs/Football : trois clubs congolais sur trois tableaux ce week-end


Par Adiac-congo.com | Jeudi 12 Février 2015 | Lu 289 fois | 0 Commentaire

Les Diables noirs ouvriront le bal en affrontant, le vendredi soir au Maroc, le Raja athlétique de Casablanca en préliminaires de la Ligue africaine des champions. Le samedi, à Owando, l’Étoile du Congo prendra le relais en recevant MK Étanchéité de Kinshasa. Dimanche, le Club athlétique renaissance aiglon (Cara) sera aux prises à l’AS Togo Port de Lomé, au Togo.



Les deux rencontres s’inscrivent dans le cadre des préliminaires de la Coupe africaine de la Confédération Orange. Les trois clubs congolais aborderont ces rencontres importantes dans les conditions particulières. Les Diables noirs par exemple quittent Brazzaville dès les premières heures de ce jeudi sans leur entraîneur principal Guillaume Illunga. Ce dernier avait en effet, rendu sa démission la quelle démission a été entérinée par le président du club. Pour des problèmes de trésorerie, les jaune et noir sont soumis à un exercice difficile, celui d’effectuer un long voyage seulement la veille du match. Cela pourrait avoir de lourdes conséquences, non seulement sur le plan de la récupération, mais aussi sur un facteur aussi important qu’est l’acclimatation : le fait, pour un organisme vivant, de s'adapter à un changement durable de son environnement, en particulier climatique (température, humidité, ressources). Dans ces conditions, il n’y a qu’une seule parole qui pourra sortir de la bouche des joueurs et dirigeants : limiter les dégâts, quand on sait qu’en face l’adversaire n’est pas le moindre. Du point de vue palmarès, le Raja de Casablanca est supérieur aux Diables noirs. Ce club est finaliste de la Coupe du monde des clubs en 2013, trois fois vainqueur de la Ligue africaine des champions (1989,1997 et 1999) puis une fois vainqueur de la Coupe africaine de la Confédération. Le Raja de Casablanca, le club auquel évolue le Congolais Sylvère Ganvoula compte plus des matches dans les jambes que les Diables noirs. Six pour Diables noirs et plus de dix- sept pour le Raja. Rappelons que lors de leur dernière participation, les Diables noirs ont été écarté au tour préliminaire de la même compétition par Flambeau de l’Est du Burundi. Cette saison l’ambition est de faire mieux.

Le samedi, le stade Marien-Ngouabi d'Owando va accueillir son premier match international. L’honneur est donc fait à l’Etoile du Congo d’en découdre avec MK Etanchiété de Kinshasa. Les Stelliens, rappelons-le n’ont plus connu le bonheur de disputer un match international depuis 2007, année au cours de laquelle, ils avaient disputé le tour de cadrage avant d’être balayé par les Astres de Douala. Si les résultats au niveau national rassure (première du championnat avec 16 points en sept journées), l’Etoile du Congo doit toutefois, se méfier de MK Etanchiété. Cette équipe avait quitté cette compétition l’année dernière avec les honneurs, en ne perdant aucun match sur les quatre disputés. Elle avait tenu en échec Al Ahly Atbara du Soudan 1-1 en match aller des préliminaires, avant de réaliser un blanc à domicile qui lui avait ouvert la porte des seizièmes de finale. Elle s’était finalement inclinée aux tirs au but 3-4 face à Ismaily d’Egypte après un score de 0-0 pour l’ensemble des deux matchs.

Le Cara, le club congolais confronté d’ailleurs à plusieurs problèmes internes, quittera Brazzaville le vendredi pour Lomé au Togo. Ces résultats en championnat ne rassurent guère. Avec des joueurs dont la plupart refusent de jouer les matchs du championnat à cause du non- paiement de leurs primes de signature, les Aiglons sont 14e au classement avec sept points. Pour ce match de dimanche, les dirigeants de Cara ont décidé de s’en passer d’eux. « Un meilleur joueur c’est celui qui est régulièrement convoqué en équipe nationale. Quand tu vois l’équipe des Diables rouges actuelle, il n’y a aucun joueur de Cara. Cela ne sert à rien de se faire une vedette quand-on ne fait d’abord pas un effort pour convaincre le sélectionneur national », a commenté Ange Ngapi, l’un des dirigeants de Cara sur l’atmosphère qui règne au sein de cette équipe. Les difficultés de trésorerie n’ont fait qu’alourdir leurs peines. Face à l’AS Togo Port de Lomé, le Cara fera un saut dans l’inconnu car, aucun de ses dirigeants ne s’est déplacé pour superviser l’adversaire. Comme les Diables noirs, le Cara espère à défaut d’un bon résultat, limiter les dégâts. Exempté du tour préliminaire, l’AC Léopards de Dolisie entrera en compétition à l’étape des seizièmes de finale de la Ligue africaine des champions.

James Golden Eloué
Adiac-congo.com
Lu 289 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes