Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Crise dans le Pool : Pour l’amour de sa population, Ntumi doit prendre une décision responsable


Par | Jeudi 14 Avril 2016 | Lu 2191 fois | 10 Commentaires

Brazzaville, (Starducongo.com) - En sa qualité de sage et ressortissant du Pool, Claude Alphonse Nsilou, qui est aussi le Président du Rassemblement Citoyen, un parti politique, a tenu une conférence de presse, ce jeudi 14, sur la situation qui prévaut dans son département opposant la force publique et le pasteur Ntumi.



Le ministre Claude Alphonse Nsilou
Le ministre Claude Alphonse Nsilou
Claude Alphonse Nsilou devant la presse s’est indigné des actes posés par les ex-ninjas du pasteur Ntumi, le 4 avril dernier. Lesquels actes ont occasionné mort d’hommes et la fuite des populations de la partie sud de Brazzaville.

« Si l’humanité ne met pas fin à la guerre, la guerre mettra fin à l’humanité.», disait un chef de l’église romaine. Claude Alphonse Nsilou s’est appuyant sur cet exemple pour présenter à la presse l’essence même de son intervention.

De par son histoire politique, le président du RC se dit connaitre mieux Frédéric Bintsamou, actuellement Pasteur Ntumi. Alphonse Nsilou formé à l’école politique de Bernard Kolelas, c’est-à-dire au MCDDI, a connu Ntumi dans ces milieux, dans les années 1990. Pour lui, « Ntumi, Landry Kolélas, Hellot Matson Mampouya et bien d’autres le considèrent comme leur ainé. » C’est à ce titre qu’il a tenu à s’adresser à Ntumi, pour lui faire entendre raison.

Ntumi, soutient-il, devrait remonter à l’origine du christianisme afin de mieux appréhender le sens de la responsabilité. Puisque Jésus-Christ, argumente le conférencier, au moment de vivre sa passion avait imploré son père en ces termes : « Seigneur si tu peux faire que cette coupe s’éloigne de moi. » Le choix fait par Jésus est précis : « Seigneur que ta volonté soit faite. », pouvait-il ajouter.

Le chef rebelle Ntumi doit percevoir la gravité des actes posés le lundi 4 avril dernier. Claude Alphonse Nsilou a laissé entendre à la presse que ce qui s’est passé le lundi dernier « c’est un acte de droit commun, la population a été terrorisée. » Et comme la violence engendre la violence, la conséquence c’est ce qui se passe dans le pool.

Si Ntumi soutient être innocent, qu’il saisisse qu’il l’est jusqu’à ce que la justice établisse sa responsabilité, puisque la justice parle de la présomption d’innocence. Mais, le président du RC fait observer à Ntumi qu’il y a des faisceaux d’indices qui convergent vers son entourage, sur ce qui s’est passé le lundi dernier.

En tant qu’ainé, Claude Alphonse Nsilou l’invite à prendre une décision d’homme. Le conférencier rejette l’hypothèse d’un arrangement politique, d’autant plus les populations qui sont dans ces zones de crise ne veulent plus voir des miliciens, du fait qu’elles sont toujours victimes. D’où le conseil d’ainé que donne Claude Alphonse Nsilou est « de prendre une décision, après avoir regardé tout son entourage. Il doit s’interroger si cette personne va-t-elle vivre ou mourir selon la décision qu’il va prendre. La décision qu’il va prendre fera de lui un héros auprès des siens ou un gourou, comme ce fut le cas à Waco, aux USA. » A Waco, en effet, un pasteur, en 1993, avait défié l’autorité de l’Etat en distribuant des armes aux jeunes, qui ont fini par être massacrés. Une situation qui n’avait pas fait l’objet des critiques et réactions à travers le Monde. Donc à lui de comprendre que l’acte qu’il posera aujourd’hui, doit soit sauver des vies humaines, soit compromettre l’existence des autres. Et à Claude Alphonse Nsilou de renchérir que : « Je ne pense pas que cela soit sage d’accepter de mourir au lieu de se rendre. A lui de réfléchir, la décision qu’il prendra peut sauver des vies. »

Pour Nsilou, c’est une interpellation en direction de Ntumi. Cela relève du droit commun, le code du droit pénal prévoit tout cela. S’il est innocent qu’il demande des garanties, afin qu’il vienne s’exprimer. Mais qu’il regarde tous les hommes qu’il a autour de lui et qu’ils prennent une décision sage, au lieu de les emmener à la catastrophe. Avant de continuer à s’entêter, qu’il résolve que le rapport de forces n’est pas en sa faveur. C’est bien cela, un homme politique, un chef militaire, évaluer le rapport de forces. »
Mais s’il ne veut pas entendre raison, alors beaucoup de gens mourront, y compris lui-même. Qu’il comprenne qu’actuellement à Brazzaville il n’y a pas de tombe de Ntsourou, mais juste une prison pour Ntsourou. A lui d’opter pour la procédure sage qu’avait prise Ntsourou. S’il prend une décision sage, tout peut s’arrêter. Et à la force publique d’encourager tous ceux qui opteront pour la capitulation, à les encadrer, jusqu’à ce que le droit soit dit. Des propos qu’Alphonse Nsilou met dans les oreilles de Ntumi.

Claude Alphonse Nsilou, dans un jeu de questions réponses avec la presse, a saisi cette opportunité pour s’adresser aux jeunes de la force publique, déployés dans certaines localités du Pool. Sa thèse est telle qu’il n’ « y a pas de République sans la force publique. La force publique a le rôle de protéger les citoyens. »

Tout en félicitant les jeunes de la force publique pour la noblesse de leur métier, le président du Rassemblement Citoyen plaide en faveur du professionnalisme dans l’exercice de ce métier d’armes. En ce sens qu’avant dans toute action, la force publique doit avoir à l’esprit la préservation des droits humains : « Je sais parmi vous il y a de ceux qui trouvent la mort, mais restez le bras armé de la justice», a-t-il martelé.

Le dernier vœu de Claude Alphonse Nsilou à l’endroit de la force publique est la nécessité de laisser la possibilité aux populations qui sont prises entre deux feux de sortir, de créer un couloir humanitaire, de favoriser l’accès à l’aide humanitaire à ces zones de conflit.

En conclusion, Claude Alphonse Nsilou a demandé aux autorités, afin d’éviter tout ce que cela génère comme émotion, que la presse accède à ces zones pour cesser de prêter le flanc à la spéculation et aux rumeurs, propagés par les médias étrangers, et qui sont loin de la réalité et du pays.

Jean De Melont

Lu 2191 fois


Vos commentaires:

1.Posté par SASSOUFIT DICTATuEUR INFATIGABLE! le 14/04/2016 23:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUELLE FARCE! LE GÉNOCIDE DU POOL A ÉTÉ PLANIFIÉ ET THÉORISÉ
PAR LE CLAN SASSOUFIT NGUESSO,NTUMI EST UN PRÉTEXTE POUR
MASSACRER NOS FRÈRES DU SUD...LES PREUVES DU GÉNOCIDE EXISTENT...
C''EST AINSI QUE CETTE ZONE DE MASSACRES EST FERMÉE.

2.Posté par SASSOUFIT DICTATuEUR INFATIGABLE! le 14/04/2016 23:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE CLAUDE ALPHONSE SILOU SACRIFIE LES GENS DE SA RÉGION
POUR CONTINUER A PILLER LE CONGO AVEC LE CLAN D'OYO!

3.Posté par Dieu est Temoin le 15/04/2016 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un frere qui livre son propre frere a un cannibale. Du jamais vu. Es-tu sure que c'est Mtoumi qui est a l'origine de ces massacres? Le coeur de ton maitre est plein de haine, de jalousie, de rancoeur. Ne sais-tu pas que l'operation mouebara continue? Tu fais express, tu le sais. Ton maitre n'aime pas les gens du Sud tu le sais et tu dors debout avec votre fameuse unite nationale offerte par ton maitre. Le vivre ensemble c'est bon cela vient du Dieu Createur mais pas a la maniere de ton maitre. L'unite nationale et la paix dans la bouche de ton maitre est un mensonge.
De toutes les facons ca va se savoir. Votre chanteur a dit dans un de ses chansons: le mensonge prend l'ascenseur et arrive en premier, la verite prend l'escalier et finie par arriver.
Le faux temoignage est un peche aussi.

4.Posté par YAMOUWONDA le 15/04/2016 01:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Waco était un ranch , Ntsourou se trouvait dans une villa et Ntumi dans une région. Continues d encourager ces cobras d aller tuer et terroriser cette population . Présomption d innocence dis tu . Mais pourquoi ne l avoir pas d abord convoqué au lieu d aller bombarder des civils dans toute une région ?

5.Posté par isidore aya de makoua le 15/04/2016 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sassouffit: on ne lâche rien, la lutte contre l'ex Président Sassou Nguesso continue !
Dans notre pays, la guerre d’usure doit-être formée par la désobéissance civile, qui d’ailleurs le 18 Mars 2016 avait été bien relayée, les rassemblements pacifiques, la pression sur les réseaux sociaux et tout autres méthodes consistant à maintenir la situation chaotique pour fatiguer les sbires, filmer toutes leurs actions et occasionner beaucoup de dépenses au président sortant. explications: https://www.youtube.com/watch?v=5KZ7J3J5ImE

6.Posté par isidore aya de makoua le 15/04/2016 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE MONDE D'EN FACE: TOUT LE SOUVERAIN PEUPLE CONGOLAIS S'EST AFFRANCHI DES NGUESSO. CE MÊME PEUPLE EST EN GUERRE CONTRE DRACULA SASSOU NGUESSO.

CE VAMPIRE HORS-PAIRE FINIRA PAR CRAQUER, CAR CES JOURS DE LA TYRANNIE ET DE SA CRIMINALITÉ DE MASSE CONTRE LE PEUPLE SONT DÉSORMAIS COMPTÉS.

NE LÂCHONS RIEN ET JUSQU'AU BOUT DE LA SIGNIFICATION ÉTERNELLE DU POUVOIR DU PEUPLE. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/04/sassouffit-on-ne-lache-rien-la-lutte-contre-l-ex-president-sassou-nguesso-continue.html

7.Posté par Dieu est Temoin le 17/04/2016 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rigolo de ministre! Au lieu de demissionner, il joue a l'imbecile, au con. C'est comme ca que les miliciens et mercenaires de ton maitre ont falli ravir ta maison qui est en face de Blanche Gomez nul avait ete la bravoure de tes freres du coin.
Ton maitre est jaloux de toi parce que tu es un entrepreneur qualifie, digne de ce nom.
Ton maitre ce qu'il connait , c'est tuer, faire des coups bas, manipuler, et creer des boucs emissaires en chaque situations, evenements qu'il provoque, initie.
Il fait des elections anticipees lui-meme, corrompt,, triche, vole, les gagne lui-meme, s'autoproclame encore president lui-meme, fais des discours bidons, achete des acclamations, ...
Laisses Mtoumi tranquille. Ton maitre sait ce qu'ilest en train de faire. Quand il se retrouve avec yoka, okemba, ndenguet, ses miliciens et mercenaires, ils se moquent de toi qui ne comprends pas leur double-face, leur machination. Pendant que tes parents souffrent, pleurent, gemissent de douleurs, eux ils sont aux champagnes. Ton maitre fait ces jeux depuis 1958 jusqu'a nos jours. Tu le sais. Il aime boire le sang et manger la chair des bakongo. Pour lui, les bakongo doivent disparaitre afin que sa tribu, son clan, milices et mercenaires soient maitres du Congo Brazzaville du nord au Sud mais malheureusement pour lui, le proprietaire des Ames, le Fidele Createur ne se laissera pas faire. Un jour il fera entendre sa voix et ton maitre aura pour son compte.
Bas toi pour sauvegarder tes biens par la Grace du Dieu Vivant mais n'indexe pas Mtoumi. Ton maitre a toujours trouve les boucs emissaires dans chaque situation qu'il cree lui-meme comme au temps de la mort de Ngouabi et autres.
Occupe-toi de tes affaires. Laisses Mtoumi tranquille. Au lieu de prier pour lui, tu le livres au cannibale. N'importe qoui!
Dieu vous voit.
Reflechis! Okongo moro pamba. Abia bangi, bara ngua ngua. Ton maitre n'est pas avec toi, ni pour toi. Il t'a place au gouvernement pour la bonne forme avec sa fausse unite nationale, fausse paix, faux gouvernement d'union nationale, avec des portefeuille pour la bonne forme, sans decision. Toutes les decisions emanent de lui. N'importe qoui!

8.Posté par Dieu est Temoin le 17/04/2016 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ton maitre force les choses. Il prete serment apres les elections qu'il n'a pas gagne. Est-il normal? A-t-il un cerveau? C'est un homme normal?
Quel peuple l'a fait confiance? Les 8%? Huuuuummmmm, c'est bien.
Regalez-vous, faites le gros dos et prenez le champagne en desordre sous la cadence d'etouri nkanga etourisme. Akongo a bomi Ngouabi. Osema oueh oueh okonzi a bara awe leburo dia wayo nsia lecongooooo. Que mensonge! Ton maitre tue, se cache et indexe les autres. Dieu vous voit.

9.Posté par Francky le 17/04/2016 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sur la conference de presse de monsieur Nsilou rapportée ici, on comprend plutôt que ce dernier œuvre pour que cette population prise en otage par le fait de l’un de ses fils, Ntumi, soit enfin librérée et de façon définitive. En effet, outre le fait qu’il le connait bien comme il l’a rappelé, étant le « grand frère » de toute une génération d’hommes politiques de l’école de Bernard Kolelas, il a parlé d’un faisceaux d’indices qui convergent vers le pasteur Ntumi. Et ceux qui vivent à Brazzaville Sud comme moi auront pour certains reconnus parmi les acteurs des troubles du 4 avril beaucoup d’anciens miliciens de Ntumi, par ailleurs nommément identifiés. On peut dire beaucoup de choses selon ses convictions, mais les faits sont là : des anciens ninjas de Ntumi reconnus parmi les acteurs. Sans forcément accuser directement leur ancien maitre, on ne peut pas ne pas s’interroger sur la relation avec lui. C’est donc tout à fait normal que la force publique pour faire la lumière, interpelle ledit chef, à charge pour lui de prouver qu’il est étranger à tout ce qui se passe. Au lieu de faire souffrir toute une population, qui finalement sert de bouclier humain, mieux vaudrait que la personne recherchée sorte pour dire sa vérité et par là libérer les populations du pool déjà trop traumatisées par le passé. Ce point de vue de monsieur Nsilou est d’ailleurs largement partagé par le peuple du pool qui n’aspire qu’à demeurer en paix.

10.Posté par Judicaelle le 17/04/2016 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d’accord avec Francky. Je pense aussi que le pasteur Ntumi devrait, s’il aime vraiment son peuple, sortir du pool et se rendre, ôtant ainsi tout prétexte à maintenir une action de force publique dans la région, pour le bien des populations locales. C’est ce que dit en d’autres termes le ministre nsilou. Ce monsieur a toujours été un homme politique modéré dans toute sa carrière, c’est comme ça que les congolais le connaissent. Il a condamné l’acte du lundi 4 avril mais demande aussi à la force publique de demeurer républicaine dans son action, afin qu’en définitive le droit soit dit. Voilà une attitude sage que nos dirigeants n’ont pas toujours malheureusement…

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes