Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

DGSE : le général Mokoko sort libre de la DGST


Par | Mardi 23 Février 2016 | Lu 1969 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Longuement entendu hier, lundi 22, par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), le général Jean-Marie Michel Mokoko est finalement sorti libre de son audition en fin d’après-midi.



Echanges entre le Général J3M et les responsables de l’IDC-FROCAD. Ph: Zenga Mambu
Echanges entre le Général J3M et les responsables de l’IDC-FROCAD. Ph: Zenga Mambu
L’ancien chef d’état-major et candidat à la présidentielle du 20 mars prochain, s'était présenté de lui-même dans la matinée au parquet, « a été interrogé dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte à propos de la vidéo tournée il y a une dizaine d'années et qui le met en scène dans ce qui ressemble à la préparation d'un présumé coup d'Etat », écrit RFI.

Diverses sources affirment que le procureur général près la cour suprême, Georges Akiera, aurait renvoyé le Général Jean Marie Michel Mokoko au procureur de la République, Oko Ngakala, pour être entendu. C'est alors que ce dernier l'aurait fait conduire par des éléments de la gendarmerie à la DGST.

Militant congolais proche de l'opposition, Eric Patrick Mampouya affirme que le Général n' a pas été menotté.

Ajoutons qu'un peu plus tôt dans la journée, la coordination nationale des comités de soutien à la candidature du Général Jean Marie Michel Mokoko avait appelé, dans une déclaration, les « forces politiques et sociales qui œuvrent pour la restauration pour la démocratie au Congo Brazzaville à se lever pour barrer la route à ces pratiques antidémocratiques».

MK
Lu 1969 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique