Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dans l’intimité des Léopards à Ebebiyin…

A quelques heures de ZAMBIE-RDC


Par Tpmazembe.com | Samedi 17 Janvier 2015 | Lu 679 fois | 0 Commentaire

Au QG des Léopards, dans le quartier d’ESON, nous avons partagé une veille de match paisible. Dans une atmosphère studieuse. Et partagé les soucis de Florent IBENGE qui conserve son calme habituel.



Florent Ibenge au centre
Florent Ibenge au centre
Logés dans des appartements luxueux - contrairement aux Tunisiens, Capverdiens et Zambiens qui sont dans les hôtels - les Congolais ne peuvent guère se plaindre de l’hébergement comme nous l’a soufflé Théobald BINAMUNGU, vice-président de la FECOFA et coordonnateur des équipes nationales ! Trois chambres de dimensions très correctes, une douche, une cuisine, un salon connecté muni de télévisions câblées et une salle à manger : l’espace est bien suffisant pour 5 joueurs pendant cette compétition.

Confort 4 étoiles pour les Léopards !

Lorsque Joël KIMWAKI, Jean KASUSULA, Firmin MUBELE, Chikito LEMA et Joe ISSAMA MPEKO nous recevaient dans leur appartement, nous ne pouvions que démentir toute rumeur sur les pitoyables conditions d’hébergement de cette CAN. Les débats qu’alimentent certains médias en référence aux propos de Claude LEROY, sélectionneur du Congo Brazzaville, qui a vu certains membres de sa délégation manquer de chambres, n’ont pas cours pour les Léopards lesquels bénéficient d’un confort 4 étoiles.

Le doyen Robert KIDIABA, Dieumerci MBOKANI, Youssouf MULUMBU, Cédric MONGONGU et Cédric MABWATI ont eu la bonne idée d’installer un rétroprojecteur dans leur appartement afin de disputer de belles parties de jeux vidéos. La preuve qu’ils ont un grand espace de vie et que le courant passe !

Florent IBENGE, homme de communication !

Dans l’autre immeuble du quartier ESON, sans que nous ayons sollicité un rendez-vous, le coach Florent IBENGE nous ouvrait gentiment ses portes. « Comment était le voyage et comment ça va à Lubumbashi ? » lançait-il en nous serrant sa main. Notre arrivée l’obligeait à interrompre son entretien avec une équipe de Canal+, le temps pour lui de s’enquérir de nos conditions de travail, d’hébergement et d’avoir des nouvelles de son ami Patrice CARTERON, rentré à Lubumbashi depuis jeudi après ses vacances en France.

Pendant une bonne heure, nos échanges avec le technicien franco-congolais nous confirmaient que le bateau des Léopards navigue sur des eaux tranquilles à Ebebiyin. Toujours aussi serein, sur un ton assuré, il nous parlait aisément de certaines indiscrétions qu’une frange des medias interprète comme des tabous alors qu’il n’en est pas question. Son salaire n’est pas caché (18.000 euros).

Il n’y a d’anormal vu son parcours dans le milieu sportif français et congolais, lui qui est parti de nulle part pour se faire un nom sur le continent. Visiblement, l’homme sait aussi « se vendre », réussit sa politique de communication et surtout soigne ses relations avec la presse. Peut-être un prolongement de ses études de journalisme effectuées à Lille (France)…

Jean-Claude MUKANYA, le superviseur discret

Dans l’appartement d’en face, se cachait Jean Claude MUKANYA. Si les sportifs congolais s’interrogent sur sa présence au sein du staff des Léopards alors qu’il a la charge des Léopards U20, qu’ils sachent que l’ancien coach adjoint de SANTOS à Mazembe est chargé de superviser tous les potentiels adversaires pour transmettre les informations à Florian IBENGE. Professionnalisme oblige, la fédération a adjoint cet homme afin d’apporter son expertise aux Léopards : « Je me sens super à l’aise dans ma fonction… Je suis un homme de l’ombre » a-t-il déclaré. Illustration que la RDC est entrain de prendre au sérieux certaines exigences du football moderne.

De retour chez Florien IBENGE, le coach nous permettait de prendre les images de son briefing avec son staff bien avant la dernière séance de préparation au choc face à la Zambie. La RDC, selon les recommandations du comité d’organisation, fera la reconnaissance du terrain avec des chaussures sans crampons afin de ne pas détériorer la qualité de la pelouse. Une disposition qui vaut pour toutes les autres sélections.

Sans Neeskens KEBANO face à la Zambie ?

Et, c’est à l’Estadio Tiki MAYELE que les Léopards de la RDC ont mis en place les dispositions tactiques pour ce dimanche. Démarrée sous le coup de 15h15 ce samedi, la séance a pris une heure et c’était sans la participation de Neeskens KEBANO. Le milieu de terrain de Charleroi souffre d’une blessure au genou et sa présence sur les terrains pendant cette CAN semble compromise.

Si la situation de KEBANO est préoccupante, celle de Junior KABANANGA KALONJI qui avait reçu un coup sur son genou gauche semble se décanter et l’ailier gauche des Léopards est sur la bonne voie. Mais le joueur du Cercle Bruges en Belgique pourrait être relégué sur le banc contre la Zambie. Avec tous ces soucis de santé, Florian IBENGE serait sur le point de chambarder son trio offensif en lançant au coup d’envoi Firmin MUBELE à droite, Dieumerci MBOKANI à la pointe de l’attaque et Yannick BOLASIE à gauche avec comme soutien Hervé KAGE de Genk (Belgique) à la place de Neeskens KEBANO.

La journée a été très sereine, espérons que l’ambiance ne sera pas perturbée avec les arrivées d’une centaine d’officiels et supporteurs ce dimanche matin…

Héritier YUNDULA
Lu 679 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes