Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Debaba : son inhumation est prévue le 4 mai au cimetière Mbenseke Futi


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 29 Avril 2011 | Lu 1218 fois | 0 Commentaire



Debaba : son inhumation est prévue le 4 mai au cimetière Mbenseke Futi
Kinshasa.Debaba El ShababAprès s’être bien sorti d’un premier accident vasculaire cérébral il y a un an, le chanteur De baba n’a pas survécu à une deuxième attaque du même type qui l’a emporté, à Kinshasa, à 2 heures du matin dans la nuit du 23 au 24 février 2011.

Soigné pendant deux semaines à la clinique Ngaliema, ses médecins l’ont autorisé à poursuivre à domicile des soins notamment de kinésithérapie afin de réduire les séquelles fonctionnelles dues à la dégradation d’une partie du cerveau qui n’avait pas été oxygénée pendant l’attaque.

Jeudi dernier, après une rechute, le chanteur fut re-hospitalisé à la même clinique où il a rendu l’âme.

Dans l’entourage de son fils Detou Debaba qui vient de se lancer également dans la musique, l’émoi le dispute à l’incompréhension.

La prise en charge médicale n’a pas été sans doute à la hauteur, avancent les proches de l’orphelin qui évoquent les soins prodigués en Afrique du Sud lors de la première attaque qui avaient remis Debaba d’aplomb.

Detou Debaba qui vit à Paris doit se rendre à Kinshasa pour les obsèques mais auparavant, ses proches et lui comptent organiser une veillée.

Mauvaise coïncidence ou une sorte de passage à témoin, c’est le lundi que le fils du défunt devait commencer la promotion de son tout album qui est fin prêt.

Lors d’une rencontre avec Detou Debaba en 2009, ce dernier qui venait d’entamer sa carrière ne voulait pas rendre l’information officielle car il attendait d’abord vaincre les réticences de son père.

Ce fut fait mais le père n’aura pas eu le temps d’apprécier la première réalisation de cette carrière pour laquelle il avait finalement donné sa bénédiction.

Ancien de Historia Esthetica co-fondé avec Koffi Olomide et le guitariste Lele Nsundi, de Viva la Musica et de Choc Stars le chanteur Debaba El Shabab, Dieka Mbaki Claude de son vrai nom, a brillé par son talent dans des chansons comme « Abidjan Mosika » sorti en 1981 chantée avec Petit Prince Bengali, Fafa Demolokai et Maray Maray, soutenus à la guitare par Nseka Huit Kilos.

Avec Choc Stars, il a signé et/ou chanté aux côtés de Lassa Carlito, Djanana, Nzaya Zayadio, des tubes comme « Zikondo », « Pressé te », « Célio Déclarant », « Jardin de mon coeur » (une composition de Roxy Tshimpaka), « Riana », « Kelemani », (Ben Nyamabo), « Mokolo Mosusu » et « Terminus » ( de Tshomba Sedjo Ka), « Mauvais souvenir » (Carlito), « Mbuma Elengi » (Djanana).

Dans un entretien avec AEM, Shaka Kongo, le président de l’association « Artiste en danger », a indiqué que son inhumation est prévue le 4 mai au cimetière Mbenseke Futi, après les obsèques qui auront lieu au stade des martyrs où une cérémonie d’adieu sera organisée.

Afriqu’Échos Magazine/MMC (Digital)
Lu 1218 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes