Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diables-Rouges football : Où sont passés les buteurs ?


Par La Semaine Africaine | Dimanche 31 Mars 2013 | Lu 406 fois | 0 Commentaire



Les Diables-Rouges sans attaquants buteurs
Les Diables-Rouges sans attaquants buteurs
L’inefficacité des attaquants des Diables-Rouges du Congo, face aux Panthères du Gabon, dimanche dernier, à Pointe-Noire, agace. Elle défraie, toujours, la chronique. Les langues se délient. Et la commentent abondamment. Malgré leur victoire, une véritable avalanche de critiques ensevelit et la ligne d’attaque des Diables-Rouges et leur staff technique.

La virulence des critiques traduit assez bien l’exaspération de ces braves gens qui se reconnaissent en l’équipe nationale, d’hier et d’aujourd’hui. Autant la victoire sur le Gabon (1-0) et, avant, celle obtenue aux dépens du Niger (1-0) leur causent d’immenses joies, autant l’inefficacité des attaquants les rendent vraiment malheureux.
On l’a dit, la principale critique formulée contre les Diables-Rouges est donc l’inefficacité mille fois étalée à la face du monde de leur ligne d’attaque. Moribonde, elle n’est crédible du moindre but en trois sorties. On ironise sur le mutisme de cette attaque. Il y a, donc, problème. Sans doute, d’ordre psychologique et technique. Que faire pour amener les avants congolais à retrouver et l’influx nerveux nécessaire et le chemin des bois?

Au fond, c’est un vieux rossignol. Depuis le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les attaquants congolais sont, toujours en quête d’opportunités. Ils en ont, souvent, mais n’en saisissent aucune. Ils sont étrangement muets, après 270 minutes de jeu. Que font ceux qui les couvent? Ils doivent une explication aux supporters déçus par le cycle ininterrompu des ratés des attaquants, par les piètres exhibitions de ces derniers devant les bois adverses. Ils n’attendront pas, certainement, le 9 juin prochain, date de Gabon-Congo, pour résoudre ce qui devient, au fil des rencontres, comme une énigme à résoudre.
La situation est si préoccupante qu’elle requiert beaucoup de courage. Fera-t-on aux Diables-Rouges l’économie d’un autre match sans but d’un attaquant? Un attaquant marche aux performances. L’insuffisance des performances pousse, sous d’autres cieux, des entraîneurs à donner leur chance à d’autres pions. Ils font tout pour les dénicher.
Alors, la question est au staff technique des Diables-Rouges: Où sont passés vos buteurs?

Jean ZENGABIO.
Lu 406 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes