Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dialogue inter-centrafricain : Catherine Samba Panza apprécie favorablement le soutien du médiateur Dénis Sassou N’Guesso.


Par | Lundi 21 Juillet 2014 | Lu 326 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Je suis satisfaite du soutien du médiateur de la crise centrafricaine, Denis Sassou N’Guesso, pour définitivement enterrer la hache de guerre entre les frères centrafricains, a déclaré la président de transition centrafricaine ce 20 juillet, à sa descente de l’aéroport international de Maya-Maya, de Brazzaville, pour participer au forum sur la crise centrafricaine qui s’ouvre ce 21 juillet 2014.



Les présidents Catherine Samba Panza et Dénis Sassou N’Guesso.
Les présidents Catherine Samba Panza et Dénis Sassou N’Guesso.
Catherine Samba Panza, se confiant à la presse, a apprécié à sa juste valeur le soutien du médiateur de la crise centrafricaine pour définitivement enterrer la hache de guerre en RCA. Tout en indiquant que, Brazzaville demeurait une opportunité pour relancer la dialogue entre centrafricain. « Relancer le dialogue pour qu’ensemble, on arrête de s’entretuer… » A-t-elle indiqué en substance.

Au sujet des leaders politiques qui ont boudé le forum de Brazzaville, Catherine Samba, en grande démocrate, a eu les mots justes pour répondre à la presse. Elle a dit que, le dialogue inter-centrafricain a été l’objet d’un consensus, tout en précisant qu’en démocratie chacun est libre de son choix et que la RCA n’était pas dans un système de pensée unique.

Des sources proches de la Présidence de la république indiquent que, près d’une centaine de délégués prendront part au forum de Brazzaville. Ces délégués sont issues des forces vives, des partis politiques et associations et des groupes armées (Seleka et anti Balaka…). Après l’ouverture des travaux, s’en suivra les travaux en commissions. Le deuxième jour est consacrée à la concertation interne ente composantes et à la présentation des travaux de groupe en plénière. La cérémonie de clôture qui interviendra le 23 juillet sera marquée par la signature de la déclaration d’engagement des partis au processus politique inclusif sur la crise centrafricaine. A cela s’ajoute l’accord global en vue DDR et celui relatif à la cessation d’hostilités.

Wilfrid Lawilla
Lu 326 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes