Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Didier Schaub : « Le Congo recèle des talents artistiques incontestables en art visuel »


Par SDC, Starducongo | Samedi 20 Décembre 2008 | Lu 1076 fois | 0 Commentaire



Didier Schaub : « Le Congo recèle des talents artistiques incontestables en art visuel »
Arrivé à Brazzaville où il a coordonné avec Didier Tchebwa les présélections des artistes congolais devant participer à la sixième édition des Jeux de la Francophonie à Beyrouth (Liban) l'année prochaine, Didier Schaub, directeur artistique du centre d'art contemporain « Doualart » de Douala (Cameroun) a visité la Galerie Congo. Dans cet entretien, ce spécialiste des arts visuels a exprimé sa satisfaction de voir une telle structure en Afrique.

Dépêches de Brazzaville (D.B.) : Que peut-on retenir de votre visite à la Galerie Congo de Brazzaville ?

Didier Schaub (D.S.) : J'éprouve un immense plaisir de constater qu'un lieu d'art permanent des arts visuels s'est ouvert à Brazzaville. À mon avis, ce type d'institution est beaucoup trop rare sur l'ensemble du continent. Je suis ravi de savoir que ce lieu existe pour promouvoir les arts visuels. Pour moi, c'est un vieux rêve de constituer un réseau de lieux artistiques en Afrique centrale et plus largement sur l'ensemble du continent. Aujourd'hui, nous collaborons un peu avec des institutions qui s'intéressent aux arts visuels au Nigeria, au Sénégal ou au Cameroun où nous sommes établis. Je suis content de savoir que quelque chose existe maintenant à Brazzaville.

D.B. : Avez-vous une connaissance particulière de l'art visuel en République du Congo ?

D.S. : Je connais un petit peu les arts visuels de ce pays, puisque j'ai travaillé, il y a de cela quelques années, pour le compte de l'Union européenne sur un projet qui s'appelait Proculture, et ensuite sur un projet spécifique au Congo qui s'intitulait le Psap-Congo, programme de soutien aux arts plastiques. C'était pour moi l'occasion de découvrir les talents qui existent dans ce pays. J'ai travaillé notamment avec Rémy Mongo Etsion et également avec l'une de plus talentueuses artistes congolaises, Bill Kouelany, qui a participé à une exposition individuelle à Douala et que j'ai suivie dans ses périples jusqu'à la biennale de Dakar. Par ailleurs, j'ai eu aussi l'occasion d'accueillir une exposition sur le thème du nu ; beaucoup d'artistes congolais travaillent sur ce thème.

Brazzaville-adiac.
Lu 1076 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes