Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Double élimination des Diables rouges du Congo

Éliminatoires CAN-Coupe du monde 2010 et Can juniors 2009


Par James Golden Éloué et Parfait Wilfried Douniama | Lundi 13 Octobre 2008 | Lu 1116 fois | 0 Commentaire

Les Diables rouges football du Congo, engagés tour à tour dans les différentes éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (Can) et la Coupe du monde 2010 ainsi que la Can junior 2009 ont connu un week-end cauchemardesque en se faisant éliminer respectivement dans la course à la qualification pour ces trois prochaines compétitions.



En dépit du public venu nombreux, les Diables rouges juniors ne défendront pas leur titre au Rwanda en 2009
En dépit du public venu nombreux, les Diables rouges juniors ne défendront pas leur titre au Rwanda en 2009
Les sélections congolaises ne s'en prendront qu'à elles-mêmes puisqu'elles ont été incapables de rééditer les différents exploits de la manche aller. Après avoir fait le plus dur, à savoir tenir en échec le Cameroun à domicile, les Diables rouges juniors se sont fait surprendre hier au stade Alphonse Massamba-Débat, en succombant 0-2 devant les Lionceaux du Cameroun venus à Brazzaville pour chercher le résultat.
Les Camerounais, grâce à leur physique, ont posé de sérieux problèmes à la défense congolaise en commençant la rencontre sous les chapeaux de roue. Dès la 6e minute, ils inscrivaient le premier but de la rencontre par l'intermédiaire de Owona. Celui-ci reprenait tranquillement la frappe de son coéquipier qui avait été repoussée par la barre transversale. Pris dans leur propre piège, les Congolais se sont ensuite lancés à l'assaut des buts camerounais. Successivement, Chirel Ngakosso et Princelin Koyou ont échoué, quelques minutes après, devant Beokol, le gardien camerounais.
De retour des vestiaires, les Diables rouges s'offrent une occasion de rétablir l'équilibre grâce à un penalty accordé à la 48e minute par l'arbitre de la rencontre. Se portant garant, Chirel Ngakosso perd une fois de plus son duel face au gardien camerounais qui repousse impeccablement la balle. Une occasion qui a porté un coup dur sur le moral des joueurs congolais.
« Je pense que si en deuxième mi-temps on avait pu marquer ce penalty, on aurait eu un autre visage. Malheureusement, le fait de le louper a été un coup dur dans la tête des joueurs », a regretté Eddie Hudanski, le sélectionneur national, qui suivait le match dans les gradins à cause d'un carton rouge écopé lors du match aller. Triste sort pour ses protégés qui finiront par encaisser un second but, inscrit par Ekeng, à la 65e minute. À l'issue de la rencontre, Eddie Hudanski a assuré que dès la semaine prochaine, il se penchera sur la préparation de la génération de 2011.
La veille cependant, le onze national senior, parti pour chercher la qualification au Soudan, est rentré au pays la queue entre les jambes après avoir été battu 0-2 par les Crocodiles du Nil. Les Diables rouges, qui n'avaient plus participé à la phase finale d'une compétition africaine après leur campagne de 2000, viennent une fois de plus de perdre l'occasion de revenir sur le devant de la scène internationale.
Six matchs joués, trois victoires et trois défaites, le bilan des Congolais n'a pas été tout à fait convainquant pour décrocher une éventuelle qualification pour le second tour des éliminatoires dans le groupe 10 où le Mali, avec douze points, a déjà tiré son épingle de jeu après avoir battu le Tchad 2-1.
Les poulains d'Ivica Todorov, qui avaient pourtant leur destin en main pour disputer probablement la deuxième place du groupe dans la mesure où un simple match nul leur suffisait, sont passés à côté de leur objectif. Pourtant, tout au long de leur préparation, le staff technique signifiait aux joueurs leur tâche qui s'annonçait très délicate étant entendu que les Soudanais avaient battu tous leurs adversaires à domicile.
Résolue à vaincre ce signe indien qui l'a toujours poursuivie à chaque phase des éliminatoires, l'équipe des Diables rouges a dépensé une folle énergie dès l'entame du match pour créer la sensation en se procurant les premières actions du match. Celles-ci ne connaîtront malheureusement aucun succès.
La machine offensive des Soudanais, qui a mis un peu de temps à entrer en action, a profité du relâchement des Congolais au milieu du terrain pour ouvrir le score à la 30e minute par l'intermédiaire de Mohamed.

Malgré l'entrée de Delvin Ndinga qui a remplacé le capitaine Oscar Ewolo peu avant la mi-temps, les Diables rouges ne parvenaient pas à prendre à contre-pied la défense soudanaise. Une situation qui s'est compliquée davantage avec l'expulsion de Lys Mouithys dès l'entame de la deuxième partie, suite à un coup de tête donné à un joueur soudanais. À la 73e minute, les Soudanais, qui eux aussi jouaient maintenant à dix après un carton rouge infligé à l'un de leurs joueurs, vont doubler la mise grâce à Al Hadjab.
Au regard de ce résultat, les Congolais ont tout perdu face aux Soudanais qui les ont rejoints au nombre de points (neuf partout) avant de leur ravir la deuxième place du groupe 10. En effet, le Soudan devance les Congolais au nombre des buts marqués et sur l'ensemble des deux confrontations, c'est l'équipe du Soudan qui a fait mieux que le Congo en inscrivant deux buts contre un. Car en match aller disputé à Brazzaville, les Congolais ne s'étaient imposés que sur un score étriqué d'un but à zéro.
Lu 1116 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes