Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Education : Hellot Mampouya publie un nouveau calendrier des examens au Congo


Par | Mercredi 10 Juin 2015 | Lu 936 fois | 0 Commentaire

Brazzaville (Starducongo.com) Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Hellot Matson Mampouya, a publié un nouveau calendrier de la session de remplacement du Baccalauréat de l’enseignement général qui est prévue pour le 7 juillet 2015 pendant que le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (B.E.P.C) est programmé pour le 21 juillet 2015.



Hellot Mampouya
Hellot Mampouya
La première session a fait l’objet d’un scandale de tricherie et conséquemment de l’annulation des épreuves par le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Le ministre Hellot Mampouya avait promis une session de remplacement, ajoutant que cette annulation n’entrainait pas une année blanche.
Le ministre avait expliqué que l’annulation du cette session du Baccalauréat était du à des raisons de crédibilité. Il avait promis la publication dans les heures qui viennent, et très rapidement, d’un nouveau calendrier pour la session de remplacement pour lui, le but ultime pour les candidats n’était pas simplement l’obtention du baccalauréat, mais l’obtention d’un diplôme devant leur permettre de poursuivre des études universitaires.
Le ministre a précisé lors de cette décision que le baccalauréat était le diplôme qui sanctionnait le cycle secondaire de l’enseignement et qui donnait accès à toutes les universités du monde.
Il avait déploré la publication des sujets sur la toile et vus par l’ensemble de tous les internautes. Il avait ajouté que cet examen était catalogué comme irrégulier.
Les candidats s’étant estimés trahis et lésés dans leurs droits avaient réagi à travers des actes de vandalisme. Les juristes disent que la loi est dure mais c’est la loi et les candidats sont obligés de se soumettre au nouveau calendrier et se remettre à la lecture pour recommencer leur examen, du moins honnêtement.
On peut espérer que les nouveaux agents en charge du tirage des épreuves de cette session de remplacement pourront résister à la force des billets de banque des poches ces candidats et tenter de redorer le blason terni de cet examen.
Il sied de rappeler qu’une enquête avait été ouverte et l’opinion devrait logiquement avoir une idée des responsabilités des uns et des autres. Le ministre devrait également avoir l’œil sur les enseignants surveillants qui signent des accords avec les candidats contre quelques collectes d’argent par les ceux-ci qu’ils leur reversent pour service rendu. Ces surveillants véreux retournent leur veste et orientent leur surveillance vers les gestionnaires de l’examen plutôt que de surveiller les candidats.
Dans le même panier se trouvent les forces de l’ordre qui font le jeu de relai de transmission entre des laboratoires installés dans des voitures, des maisons alentours ou des débits de boisson pour attendre les sujets, les traiter et les renvoyer aux candidats.

Florent Sogni Zaou
sognizaou@starducongo.com
Lu 936 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes