Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Élection à la Fécofoot : que cache le comité intérimaire ?


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 22 Octobre 2010 | Lu 913 fois | 0 Commentaire



Émile Bienvenu Bakalé
Émile Bienvenu Bakalé
La structure assurant l'intérim à la Fédération congolaise de football a été convoquée en vain à deux reprises par le directeur général des Sports pour une concertation.

Ce boycott inquiétant suscite une interrogation que cache le comité intérimaire. Le comité travaillait en parfaite harmonie avec la Direction générale des sports, a indiqué Émile Bienvenu Bakalé. Il a regretté qu'à l'approche d'une échéance qui pourrait sortir le football congolais de sa crise, le dialogue ait été rompu avec la direction qui l'a été convoqué sans succès les 18 et le 20 octobre.

Le but de la concertation n'est pas de demander au comité intérimaire des comptes sur sa manière de gérer la structure. Il s'agit de faire le point sur les préparatifs de l'assemblée générale élective à la Fecofoot que ce même comité a fixée pour le 25 novembre prochain. « Nous avons d'abord eu des compétitions, notamment la coupe de la CEMAC et les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012. À ce moment, le département ne pouvait pas les convoquer. Il fallait alors convoquer le comité intérimaire après ses deux compétitions, non pas pour lui demander des comptes, mais pour que l'on sache où il en est précisément et que l'on essaie de relire les textes et les lettres de la Fifa nommant le comité intérimaire. Malheureusement, cela fait la deuxième fois que je lance un avis de réunion ; curieusement, personne n'a le temps », a expliqué le directeur général des Sports.

Le comité intérimaire, dont le mandat prendra fin le 30 novembre prochain, a en effet clôturé le dépôt des candidatures le 15 octobre dernier, conformément à sa feuille de route. Depuis lors, il n'a plus respecté les délais des orientations indiquées. La publication de la liste des candidats aux postes de président, vices-présidents et membres du bureau exécutif, initialement prévue le 20 octobre, a été reportée à une date ultérieure. Les raisons de ce report ne sont pas précisées.

La Fifa demande au comité intérimaire de s'en tenir à ce que prévoient les statuts de la Fecofoot

Les documents de référence concernant le corps électoral, le règlement de l'assemblée générale, le calendrier de déroulement des travaux fixé pour le 21 octobre ne sont pas envoyés. Le règlement spécifique déterminant et fixant les conditions d'éligibilité et des candidatures des nouveaux dirigeants de la Fecofoot n'a été rendu publique que le 13 octobre alors qu'il a été antidaté du 4 septembre. La Fifa, qui a approuvé la feuille de route, contestait par ailleurs, le 30 septembre, quelques passages contenus dans le règlement spécifique.

« En ce qui concerne la feuille de route, elle nous paraît appropriée avec un échelonnement adéquat des différentes étapes. Quant au règlement spécifique sur les conditions d'éligibilité et plus particulièrement l'article 3, des stipulations telles que acte de rébellion ou de désinvolture nous paraissent trop subjectives pour ne pas s'attendre à de nombreuses polémiques », répondait, le 30 septembre, la Fifa au comité intérimaire qui avait suspendu quelques dirigeants des clubs.

Elle ajoutait par ailleurs : « Dès lors, nous vous conseillons de vous en tenir à ce que prévoient les statuts de la Fecofoot aux articles 32 et 38, tout en ajoutant les éléments liés à la justification d'une activité professionnelle rémunérée et à l'expérience de ceux à la tête d'une association sportive affiliée à la Fécofoot »

Le comité intérimaire a été nommé le 21 mai par la Fifa après concertation de son représentant avec le département des Sports et de l'éducation physique. La nomination des membres qui l'ont composé a été respectivement boudée par le ministre des Sports et le comité olympique.

La Fifa avait confié au comité le soin de relancer les compétitions, d'organiser les élections des nouveaux dirigeants d'ici le 30 novembre et de gérer les affaires courantes de la Fécofoot. Le comité d'urgence de la Fifa précisait dans sa lettre de nomination datant du 21 mai que « les membres du comité intérimaire ne pourront pas se présenter comme candidat au poste de président de la Fécofoot lors des prochaines élections ». L'annonce d'une candidature à la présidence de la Fécofoot par un membre du comité intérimaire serait une entorse aux orientations de la Fifa nommant le comité intérimaire.

« On est au courant de rien, affirme Émile Bienvenu Bakalé. Ce qui nous concerne, c'est revoir et relire les textes aussi bien les statuts que les lettres nommant le comité intérimaire pour que l'on essaie de comprendre les choses. Pour mettre en place le comité intérimaire, il fallait l'avis du gouvernement. Parce qu'il fallait obligatoirement que le gouvernement donne un avis favorable. Pour nous, ministère, il est faut qu'à chaque fois nous soyons informés et que les choses soient en conformité avec ce qui a été signé par la Fifa », a-t-il expliqué.

James Golden Eloué
(Brazzaville-Adiac)
Lu 913 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes