Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Election présidentielle : Parfait Guy-Brice Kolélas accepte le verdict de la Cour constitutionnelle


Par | Jeudi 7 Avril 2016 | Lu 1666 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Le candidat Parfait Guy-Brice Kolélas, deuxième à l’élection présidentielle du 20 mars 2016, a pris l'engagement, le 6 avril 2016 à Brazzaville, au cours d’une conférence de presse, de respecter la décision de la Cour constitutionnelle ayant donné vainqueur le président Denis Sassou N’Guesso avec 60,19%.



Election présidentielle : Parfait Guy-Brice Kolélas accepte le verdict de la Cour constitutionnelle
Parfait Guy-Brice Kolélas a émis le souhait de ne pas voir le pays basculer dans la violence, précisant qu’il ne voulait pas voir le pays verser dans la polémique. Pour lui, le juge en charge du contentieux
électoral a dit son droit et qu’il respecte cette décision, invitant par ailleurs le président Denis Sassou N’Guesso, proclamé vainqueur, à avoir le triomphe modeste, car cette élection a été émaillée
d’irrégularités de tout genre. Il devra s’élever pour apaiser tous les Congolais.

« Le vote s’est déroulé globalement dans la paix ; nous avons cependant noté que dans certains bureaux, les résultats n’ont pas été affichés, nos délégués ont été chassés et les fiches jaunes de
transcription des résultats n’ont pas été distribuées, violant ainsi l’article 99 de la loi électorale qui stipule que le président du bureau de vote, immédiatement après le dépouillement et le décompte
des voix, rend publics et affiche les résultats provisoires du scrutin devant le bureau de vote. Il remet aux représentants de chaque candidat présent dans le bureau de vote le formulaire des résultats du
scrutin dûment signé de toutes les parties », a-t-il déclaré.

Il s’est également adressé à ses électeurs à qui il a dit que c’est avec un cœur serré et plein de tristesse que je m'adresse à tous ceux qui m'ont fait confiance. Persévérez dans la foi qu'un jour nous
ferons triompher les idéaux pour lesquels nous nous battons. Il s'est en outre expliqué sur son recours déposé, selon la cour constitutionnelle, hors délai. Il a ainsi fait savoir que la requête n’a pas été déposée hors délai, le dernier délai du dépôt de la requête serait le mercredi 30 mars et c’est à cette date que la requête a été déposée.

L'opposant a aussi déploré la suspension des communications pendant toute la période du scrutin, avant d'aborder la situation sécuritaire dans les quartiers sud de Brazzaville et dans le département du Pool.
L’opposant Kolélas a condamné toutes formes de violences d’où qu’elles viennent. Pour lui, la situation d’aujourd’hui ne permet pas de déceler le vrai du faux. C’est la raison pour laquelle il exige la
mise en place d’une commission d’enquête impartiale pour faire la lumière sur ce tragique événement.
Il a souligné ne pas exclure la possibilité de porter l'affaire au niveau africain.

Florent Sogni Zaou
sognizaou@starducongo.com

Lu 1666 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique