Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Election présidentielle anticipée: Les Assises Nationales du Congo rejettent la décision du Président de la république


Par | Vendredi 25 Décembre 2015 | Lu 486 fois | 2 Commentaires

France, (Starducongo.com) - Dans un communiqué dont nous vous livrons ci-dessous l'intégralité, Les Assises Nationales du Congo ont rejeté la décision du chef de l'Etat, Denis Sassou Nguesso, d'organiser l'élection présidentielle au premier trimestre de l’année 2016.



Election présidentielle anticipée: Les Assises Nationales du Congo rejettent la décision du Président de la république
Les Assises Nationales du Congo, réunies à Paris ce jour mercredi 23 décembre 2015, récusent et rejettent vigoureusement la décision illégale et illégitime du Général Denis Sassou Nguesso, rendue publique le mardi 22 décembre 2016 et relative à l’organisation d’une prétendue élection présidentielle anticipée au premier trimestre de l’année 2016.

Les Assises Nationales du Congo :
1 – Considèrent qu’il s’agit pour le peuple congolais d’un non évènement qui discrédite encore plus le régime bannit de Brazzaville. Il ne s’agit plus ou moins que de la poursuite éhontée de la forfaiture et du parjure que constitue le coup d’état constitutionnel consacré par le référendum scélérat tenu au Congo-Brazzaville le 25 octobre 2015.
2 – Saluent la désapprobation par la France, les USA, l’Union Européenne et l’Union Africaine des conditions inéquitables et non consensuelles du Référendum et des résultats tronqués de celui-ci.
3 – Rappellent à la communauté internationale l’extrême gravité des violations des droits fondamentaux et politiques qui ont pour principales conséquences la déshumanisation et le bannissement des valeurs universelles de la démocratie et des droits humains.
4 – Condamnent les rafles policières en cours contre les populations, et exigent :
– La libération de tous les citoyens détenus arbitrairement et des prisonniers politiques ;
– La restitution sans délais, à leurs familles, des dépouilles des citoyens innocents, assassinés par les « milices en uniforme » du pouvoir, depuis le 17 octobre 2015 jusqu’à ce jour ;
– Une enquête internationale sur les massacres commis avant et après ledit référendum.
5 – Invitent les forces vives de l’intérieur de rester fermes sur la position commune du rejet, sans concession, de la constitution du 06 novembre 2015 et de toute parodie d’élection.
6 – Soutiennent le peuple congolais dans sa lutte pour la reconquête de sa souveraineté spoliée et pour l’accomplissement de la libération du Congo.

Enfin, les Assises Nationales du Congo réaffirment, que seul le départ sans conditions du Général Denis Sassou-Nguesso, mettra fin au régime d’exception et de terreur instauré depuis le 25 octobre 1997, et rendra possible le retour à la démocratie.

Le Congo doit changer de destin, conquérir sa liberté.
Vive le peuple congolais.
Vive la République

Paris, le 23 décembre 2015.
Les Assises Nationales du Congo
Jean Luc MALEKAT
Coordonnateur général

Lu 486 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Nader le 04/01/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses….Que du bonheur !! Merci

2.Posté par kokita le 05/01/2016 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour ces bons moments sur votre blog. Je suis souvent au poste pour regarder (encore et toujours) ces merveilleux articles que vous partagé. Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous !

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique