Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Élimination des Léopards : l'UFC évoque l'état d'esprit des joueurs


Par Les Dépêches de Brazzaville | Samedi 9 Février 2013 | Lu 466 fois | 0 Commentaire



Dodo Landu, secrétaire général de l'UFC
Dodo Landu, secrétaire général de l'UFC
L'évincement du onze national de la RDC au premier tour de la 29e édition de la CAN en Afrique du Sud continue de faire couler beaucoup d'encre et de salive.

Pour expliquer cette déconfiture qui dure depuis de dix ans, le secrétaire général de l'Union des footballeurs du Congo (UFC), Dodo Landu, vient de livrer une réflexion pertinente intitulée « L'état d'esprit, un des facteurs de nos contre-performances lors des CAN ». « Il est grand temps que nous puissions revenir sur terre, de faire preuve d'humilité en reconnaissant que nous avons pris énormément du retard, surtout au niveau de la préformation et de la formation de nos joueurs, mais aussi à celui des infrastructures et de l'organisation des compétitions nationales. Si ce n'est pas de l'approximation, alors c'est du surplace », clame le secrétaire général du syndicat des footballeurs congolais.

Dodo Landu fait remarquer : « La mentalité de soi-disant grand nous colle tellement à la peau qu'elle apparaît comme un des facteurs-clés de nos contre-performances lors des Coupes d'Afrique des Nations, depuis 1998, année de notre dernière performance en CAN avec une troisième place obtenue contre les Burkinabés, avec un staff technique composé des nationaux : Watunda Prof, Lusadisu Médard, Kalala Mukendi et Mukeba Joseph, tous les quatre étaient ensemble et s'étaient tellement bien organisés que nous n'avions pas connu des problèmes des égo, l'ambiance entre les joueurs était parfaite et les résultats ont suivi. Depuis 1998, malgré la pléthore des entraîneurs européens, aucune performance, si ce n'est ce quart de finale de 2006 dont nos frères camerounais nous avait gratifié ».

Dodo Landu a passé au peigne fin la prestation des Léopards depuis la CAN 2000, rappelant les contre-performances de la sélection congolaise, aussi bien pendant les éliminatoires ou en pleine phase finale de la CAN, à cause des négligences et le manque de respect de l'adversaire. Et le secrétaire général d'alerter : « Les éliminatoires 2015 vont bientôt commencer. La formule spéciale de la CAN 2013 est à oublier et retour à la formule classique avec quatre équipes par groupe dont seule la première est qualifiée pour la CAN. Le système de tirage nous placera forcément dans le chapeau numéro 3, où nous croiserons forcément une ou deux grosses pointures actuelles du football africain. Or, les statistiques nous démontrent que depuis plus de dix ans, nous n'avons pas été capables de renverser la tendance en accrochant une grosse pointure et si nous aboutissons à une telle performance, nous retombons vite dans nos travers contre des équipes soi-disant à notre portée et nous pêchons par négligence, par maladresse, victimes de notre imaginaire collectif. Et, à chaque fois pendant plus de dix ans, les mêmes causes ont produit les mêmes effets. Il se pose donc pour nos équipes nationales un problème de régularité dans la performance ».

Pour le secrétaire général de l'UFC, la mentalité de l'opinion sportive nationale datant de la période de gloire de la RDC a influencé négativement l'état d'esprit des joueurs actifs et d'anciens joueurs. Or, certains anciens joueurs sont aujourd'hui des cadres techniques du football et ne réalisent pas que cet état d'esprit est très négatif pour notre football.

La formation des jeunes...

Selon l'analyste, ces joueurs font preuve des carences sur le plan mental qui les empêchent de faire preuve de régularité et de continuité dans l'effort et au don de soi. Or, c'est le mental qui permet la répétition des efforts, le maintien de la confiance pour assurer la régularité des résultats. Ces dispositions s'acquièrent dès la préformation, une responsabilité de la Direction technique nationale qui doit parvenir à assainir le milieu, où on retrouve plus des centres de déformation que de formation, en identifiant toutes les écoles destinées aux jeunes de plus de dix ans et qui doivent répondre à un cahier des charges de la Fédération.« C'est la démarche entreprise par nos frères de l'Afrique de l'Ouest et qui leur permet aujourd'hui d'avoir cette visibilité au niveau international... La Cote d'Ivoire compte 26 athlètes au plus haut niveau européen, le Sénégal 22, le Ghana 17, le Nigéria et le Cameroun 16, tous issus des centres de formation de leurs pays respectifs, des joueurs complets sur le plan physique, technique et mental », martèle-t-il.

Dodo Landu a évoqué une tournée de l'UFC dans certains clubs européens employant les joueurs congolais afin de savoir pourquoi ils n'allaient pas vers le haut niveau européen. Voici la réponse : « À valeur égale, les autres Africains sont préférés aux Congolais parce qu'avec les Congolais, les clubs auront forcément plus de problèmes à gérer (la discipline alimentaire à domicile, trop des visites des familles et des proches , musiques fortes et jusqu'aux heures tardives, peu respect du règlement intérieur, ils évoluent tête baissée, peu enclins à comprendre spontanément les systèmes de jeu et leur lecture, volume de jeu sans ballon en dessous de la moyenne, peu respectueux des lumières et téléphones éteints à 22 heures.). Bref, n'étant pas passé par ces centres de formation, il leur faut à chaque fois un temps d'adaptation qui peut être long (jusqu'à une saison), alors que les clubs ont généralement besoin des joueurs opérationnels de suite ».

C'est donc le moment, soutient-il, pour les instances du football de la RDC de réfléchir sur la politique sportive du football.

Martin Enyimo
Lu 466 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes