Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Eliminatoires CAN 2015 de football : L'aventure recommence pour les Diables-Rouges


Par La Semaine africaine | Vendredi 16 Mai 2014 | Lu 598 fois | 0 Commentaire

Samedi 17 mai 2014, les Diables-Rouges, équipe nationale du Congo, attaqueront, contre la Namibie, à Windhoek, les éliminatoires de la CAN 2015, dont la phase finale se déroulera au Maroc. C’est une nouvelle aventure interdite de pronostics, les précédentes s’étant soldées par des échecs. Le Congo ne s’est plus qualifié pour la phase finale de la CAN, depuis quinze ans. Il a manqué, en effet, celles de 2002, 2004, 2006, 2008, 2010, 2012, 2013.



Les Diables-Rouges exploseront-ils de joie à Windhoek, comme ici en Afrique du Sud. (Ph. d’arch.)
Les Diables-Rouges exploseront-ils de joie à Windhoek, comme ici en Afrique du Sud. (Ph. d’arch.)
Beaucoup d’eau a coulé, depuis, sous les ponts de la Mfoa. Un nouveau sélectionneur national, et pas des moindres, en l’occurrence le Français Claude Le Roy, a été appelé au chevet des Diables-Rouges. Il a fini par apposer sa signature au bas du fameux contrat qui le lie, désormais, au football congolais. Le Roy a pris ses fonctions, officiellement, en janvier 2014. Présent, en Afrique du Sud, en début d’année, au CHAN, le petit frère de la CAN réservé aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux africains, il avait vu, là-bas, «une équipe du Congo avec une vraie idée», disait-il, et «un bon présage pour l’avenir». En somme, c’était une belle équipe du Congo, quart finaliste, en Afrique du Sud.
Après avoir supervisé, ici et là, les footballeurs congolais des championnats étrangers, Claude Le Roy a pu rendre publique la liste des joueurs qu’il a retenus pour cette campagne qui commence en Namibie, ce week-end. Que pourra-t-on en attendre? On reste, malgré tout, sceptique, même si la plupart des élus de Claude Le Roy ne sont pas des inconnus. L’inconnu, c’est l’avenir des Diables-Rouges. Ils constituent, à n’en point douter, un gros point d’interrogation rouge écarlate. L’unique match test qu’ils ont disputé, contre l’équipe championne de Libye, la sélection nationale de ce pays ayant déclaré forfait au dernier moment, le 5 mars dernier, ils l’ont perdu. Il est vrai que ce fut un match de revue des troupes. Mais, perdre un match contre une équipe de club, est un mauvais présage. Il paraît donc hasardeux de se lancer dans les pronostics.

Claude Le Roy réservera-t-il une surprise au public sportif congolais avec ses joueurs? L’adversaire, quoiqu’étant un second couteau du football africain, n’est pas à négliger. Il faut le prendre au sérieux, même si, en 1999, les Diables-Rouges l’avaient dévoré à belles dents (1-0 et 3-1).

Ainsi donc, l’oreille collée au petit poste récepteur, les férus de football découvriront, avec intérêt, ce que leur a préparé le Français Claude Le Roy, réputé pour sa capacité à ramener à la phase finale de CAN les pays dont il a eu la charge de l’entraînement.

Le public congolais, certes, est très versatile, mais il aime bien son équipe nationale. Car, qui aime bien châtie bien.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU
Lu 598 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes