Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Eliminatoires CAN U 20/ Congo-Cameroun (0-1). Enorme déception congolaise


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 6 Octobre 2010 | Lu 736 fois | 0 Commentaire



Alerte devant la case congolaise
Alerte devant la case congolaise
Samedi 25 septembre 2010. Au Stade Municipal de Pointe-Noire. Les Diables-Rouges qui recevaient le Cameroun, dans le cadre du match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans, ont craqué et courbé l'échine, à domicile. Contre toute attente. Un but à zéro, en faveur des Lionceaux camerounais, tel est le score par lequel ils ont perdu cette première manche.

Comme on peut le constater, les choses n'ont pas tourné comme le souhaitaient les milliers d'amoureux du ballon rond congolais, qui ont pris d'assaut les gradins du stade. Ils sont rentrés déçus, absolument déçus. Certains n’en croient toujours pas leurs yeux. Et pourtant, le Cameroun a bel et bien gagné à Pointe-Noire. Un petit but, celui inscrit par Oyongo, à la dixième minute de la partie, fait le bonheur des Lionceaux camerounais.

Quant au match, il a était terne, dès le coup d'envoi. Les juniors congolais ont donné l'impression d'une équipe mal préparée, sans influx nerveux. L’attaque, fébrile, nonchalante et maladroite n’a pas inquiété le gardien de but camerounais, Epalé. Et puis, le milieu de terrain a multiplié les passes à l’adversaire, permettant à celui-ci d’occuper le camp congolais en propriétaire.

Ngavouka, l’homme sur qui tout le monde fondait beaucoup d’espoir, n’était pas, visiblement, au mieux de sa forme. Il a vendangé les rares ballons négociables qui ont transité par ses pieds. Ses coéquipiers de l’entre-jeu n’avaient pas, non plus, les habits de lumière. Tous ont sombré.
Mais, il n’y avait pas que du mauvais. Coup de chapeau au libero Makosso! Il a brisé plusieurs actions tranchantes des Camerounais. Mais, que voulez-vous qu’il fît tout seul au milieu des lionceaux aux dents déjà longues? Il ne pouvait rien, le pauvre, sur l’action qui a permis aux visiteurs d’ouvrir et de clore la marque, en début de partie.
Que faut-il en penser? Il faut vite oublier et se mettre en cause. Le staff technique des Diables Rouges qui, pourtant, nous a promis la victoire, saura-t-il rectifier le tir au match retour, à Yaoundé, et arracher la qualification ?

Denis Equateur NGUIMBI (La Semaine Africaine)

Equipes:

Congo: Lebongui; Gombessa, Makosso, Mvouo, Itoua; Makaya,
Babela, Ngavouka (puis Nkouka, 80ème), Tsiba (puis Akoli 62ème),
Sakiembe, Boukama-Nkaya.
Entr. : Eddie Hudanski.

Cameroun: Epala; Adouba, Botang, Sali, Otalak (puis Njié, 47ème); Pali,
Oyongo, Yaya, Mvon ; Nsangwé, Kom.
Lu 736 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes