Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Emouvantes funérailles de Bimi Ombale : Papa Wemba, Nyoka Longo, Gina, Bozi, Mavuela et Manuaku la main dans la main


Par SDC, Starducongo.com | Dimanche 15 Mai 2011 | Lu 1273 fois | 1 Commentaire



Emouvantes funérailles de Bimi Ombale : Papa Wemba, Nyoka Longo, Gina, Bozi, Mavuela et Manuaku la main dans la main
Kinshasa. Dans une somptueuse réception offerte jeudi après l’inhumation de Bimi Ombale au cimetière de Benseke Nouvelie Cité, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, s’est félicité de la solidarité de la famille Zaïko à l’occasion du décès de Mwana Wabi ».

En effet, on l’a constaté, des l’annonce de la mort de leur ancien collègue de Zaïko Langa-Langa, Papa Wemba, Nyoka Longo, Gina Efonge, Bozi Boziana, Manuaku Waku Pépé Felly... se sont mobilisés pour offrir à André Bimi Ombale des funérailles di­gnes de son rang.

Et ils y sont parvenus à la lumière de la qualité de l’organisation des obsèques de Bimi, de la sécurité qui y a régné et même de la sépulture où repose désormais pour l’éternité celui qui est sans conteste l’une des voix emblématiques de Zaïko Langa­ Langa.

Tous sur le podium à la veillée mortuaire

Au cours de la veillée mortuaire, le mercredi à la concession INSS avenue Badjoko à Matonge, Papa Wemba, Jossart Nyoka Longo, Gina Efonge, Bozi Boziana, Mavuela Somo au chant et Manuaku Waku Pépé Felly à la guitare sont montés sur le podium à 23 heures 30’, succédant aux musiciens de Zaïko Nkolo Mboka.

Ces grandes figures de Zaïko Langa-Langa ont d’entrée de jeu interprété « Liwa ya somo » de Papa Wemba avant d’entonner « Chouchouna » du même chanteur. Puis, ce fut « Yo na linga » de Gina Efonge et un titre de Siméon Mavuela Somo.

L’ambiance était bon enfant sur la scène et aux accolades entre notamment Nyoka Longo et Gina Wa Gina, rappelant la bonne vieille époque.

Par rapport à Papa Wemba qui, quoi ­que visiblement affecté avait quand même le courage de plaisanter à l’endroit du pu­blic, à Nyoka Longo et à Gina relativement plus chauds, Mavuela Somo avait l’air plutôt froid et Bozi, de même.

Mais, le public a beaucoup aimé la prestation de Papa Wemba, Jossart et leurs amis. Manuaku Waku a été applaudi, rappelant à beaucoup dans l’assistance les grandes années Zaïko. Et donc bien des souvenirs.

Quand Papa Wemba distille des anecdotes

Papa Wemba a présenté Nyoka Longo au public comme le tout premier chanteur de l’orchestre Zaïko avec lui-même, tandis que Manuaku en était le tout premier guitariste. Ce dernier est venu dans le groupe sous le nom de « Pedro Félix ».

« C’est moi qui lui ai donné le nom de Pépé Felly. D’ailleurs, c’est moi qui donnais des noms à tous. Le nom de Langa-Langa, c’est moi aussi qui l’ai donné comme le nom de Levoleh pour la danse, « s’est félicité Bokul.

Présentant Bozi Boziana, Ekumanyi a indiqué que dans Zaïko, l’actuel patron du groupe « Anti-Choc » est le premier de tous à s’être engagé dans la carrière mu­sicale. Bozi Boziana a eu à évoluer dans l’orchestre « Les Etoiles » (Minzoto) et aussi avec des aînés comme Nedule Papa Noël (Ndlr dans les Bamboula », a fait observer le « Grand Mbiaka. C’est aussi le premier d’entre nous à avoir voyage pour l’Europe “, a signalé Papa Wemba.

Quant a Gina Efonge, Ekumany l’a présenté avec humour comme l’ex féticheur d’Evoloko Jocker. Et Wa Gina de s’expliquer : A’hto (Evoloko) était comme mon frère jumeau dans notre jeu­nesse. Pour une histoire de nanas, je lui ai conseillé un truc a réaliser avec la dépouille d’un lézard mais, ça n’avait rien de sérieux », a fait savoir « Bwana Kitoko ».

Une chose est vraie, Papa Wemba a eu le ban esprit de détendre tant soi peu cette ambiance plutôt lugubre au cours de la veillée mortuaire.

Après la prestation de ces anciens de Zaïko Langa­Langa, des groupes chrétiens ont pris le relais. Tout s’est passé dans l’ordre et la discipline jusqu’au départ pour le cimetière, le jeudi en début d’après-midi, et à l’inhumation.

Encore une fois, coup de chapeau aux organisateurs des obsèques d’Andy. Bimi Ombale et au Clan Zako. Signalons qu’une marée humaine a pris part aux obsèques de « Mwana Wabi », qui a été enterré devant une foule tout aussi nombreuse d’amis, de mélomanes et de personnalités du monde politique congolais.

Kale Ntondo/Visa (Digitalcongo)
Lu 1273 fois


Vos commentaires:

1.Posté par RUFIN HODJAR le 24/05/2011 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien que les Grands aient prouvé au monde leur unité et leur soutien dans ces moments de douleurs que traverse la famille BIMI. Une question me vient à l'esprit, mais où est donc passé le Grand EVOLOKA LAY LAY? Mr KALE NTONDO l'auteur de cet article pourrait bien nous donner une réponse suite à l'absence très remarqué de ce Monument de ZAIKO.
Que Dieu le Père Tout Puissant reçoive l'âme de BIMI OMBALE dans son royaume.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes