Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Energie : Y a-t-il du pétrole entre Brazzaville et Kinshasa ?


Par Aujourdhui.cg | Dimanche 20 Avril 2014 | Lu 1069 fois | 0 Commentaire

C'est le professeur Pili Pili Mawezi de la RDC qui l'a démontré ce lundi à l'ouverture de la conférence internationale sur les hydrocarbures qui s'est ouverte à Brazzaville. Joseph Pili Pili Mawezi est géologue et surtout secrétaire général des hydrocarbures au ministère en charge des hydrocarbures en République démocratique du Congo (RDC).



Energie : Y a-t-il du pétrole entre Brazzaville et Kinshasa ?
Il croit dur comme fer qu'il y a bien du pétrole entre Brazzaville et Kinshasa. Selon lui, ces réserves de l'or noir devraient être prouvées par les grandes sociétés pétrolières en directions desquelles il a lancé un appel ce jour. << Venez faire des recherches et explorations entre les deux capitales, car il y a forcement du pétrole qui y dort >>, a-t-il lancé lors de sa présentation à la conférence internationale sur les hydrocarbures qu'organise jusqu'au 16 avril le gouvernement congolais.

Pili Pili Mawezi a expliqué que les premiers tests réalisés dans un forage creusé à Kipese au sud ouest de la RDC, a prouvé de bons résultats. << Nous avons eu des nappes de matière intéressantes qui sont comparables à des hydrocarbures >>, a souligné l'officiel congolais de la RDC. Ces réserves de pétrole existent entre Brazzaville et Kinshasa, ainsi qu'entre Pointe-Noire et Muanda. Les réservoirs de pétrole dont il s'agit ici appartiennent à un large bassin qui part de la Namibie au Gabon, en passant par les deux Congo et l'Angola. Et en RDC, argue-t-il, ce bassin passe par les réservoirs de Mayumbe, dont de Boma et de Muanda dans le Bas-Congo. De sérieuses études sont menées par les géologues de la RDC et permettent de conclure qu'il y a bien du pétrole dans cette zone.

Au cours du siècle dernier, trois géologues ayant travaillé sur la RDC, le Gabon et l'Angola avaient conclu qu'il n'y avait pas de pétrole dans la zone. Que ces roches étaient tellement vieilles qu'elles ne pouvaient plus produire du pétrole. Les réservoirs de pétrole ne se trouveraient seulement sur les bassins côtiers. Une hypothèse largement suivie par tous les opérateurs pétroliers, mais surtout par les géologues qui aident aux recherches et aux explorations de l'or noir dans la zone. << Ce n'étaient que de fausses idées. Aujourd'hui, il y a de choses à découvrir.

Nous savons que l'ouest congolian est complètement sédimenté et qu'il y a eu suffisamment de température pour que ces sédiments puissent se transformer en hydrocarbures >>, a déclaré d'un air optimiste Joseph Pili Pili Mawezi. Il a appelé les géologues de Brazzaville et de Kinshasa de se mettre ensemble pour échanger et leurs données et tenter de percer le mystère du pétrole entre les deux rives du fleuve Congo. Les sept sous-bassins et les trois dépressions de cette zone sont riches en pétroles. Les mouvements tectoniques des continents ont été gracieusement favorables dans cette région d'Afrique et on pourra très bientôt exploiter du pétrole en République centrafricaine.

Par Arsène NGOUELA
Lu 1069 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes