Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enseignement de l'éducation sportive : Jaques Yvon Ndolou et Rosalie Kama Niamayoua examinent la situation


Par SDC, Starducongo.com | Jeudi 18 Février 2010 | Lu 1325 fois | 0 Commentaire



Enseignement de l'éducation sportive : Jaques Yvon Ndolou et Rosalie Kama Niamayoua examinent la situation
Le ministre des Sports et de l'Éducation physique, Jaques Yvon Ndolou, et la ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Rosalie Kama Niamayoua, se sont entretenus, le 17 février, à l'Institut national de recherches et d'action pédagogique (Inrap).

Les deux ministres ont examiné comment ils pourraient conjuguer leurs efforts pour redynamiser l'enseignement de l'éducation physique et sportive (EPS). Ils ont abordé les questions relatives au manque de matériel didactique sportif et d'installations sportives dans les établissements scolaires, en vue de réussir les jeux de l'Office national du sport scolaire et universitaire (Onssu).

Jaques Yvon Ndolou a demandé que son département soit impliqué dans la désignation des jurys et dans le choix des sujets d'EPS dans les examens d'État. « Nous avons souhaité que, lorsque le ministère de l'Enseignement met en place les jurys d'examen d'EPS, il consulte le ministère des Sports de façon que nous mettions à sa disposition les cadres qui devraient faire partie des jurys », a-t-il précisé. Selon lui, ces cadres étaient jusqu'à présent souvent cooptés, sans le contrôle de son département, qui pourtant gère les enseignants. « Nous nous sommes entendus avec la ministre pour qu'à l'avenir les choses changent », a assuré le ministre des Sports.

Les deux parties se sont accordées sur la réinstauration de la Journée sportive à l'école. Dans ce cadre, différent des cours d'EPS, les élèves peuvent s'initier aux disciplines sportives de leur choix : une démarche utile pour former une élite sportive congolaise.

La gestion des enseignants d'EPS a été aussi évoquée par le chef de département des sports. Rosalie Kama Niamayoua a souhaité, quant à elle, que les experts des deux départements réfléchissent à la situation des enseignants ainsi qu'à la gestion de leur carrière. « À l'issue de cette réflexion, nous allons examiner ces documents pour prendre certaines mesures », a-t-elle assuré.

La ministre de l'Enseignement a par ailleurs sollicité la suspension des Jeux de l'Onssu au niveau des lycées en raison de la tension qu'ils génèrent entre les élèves des lycées d'enseignement général et technique. Cependant, elle a demandé l'implication du ministère de l'Éducation civique afin de préparer ces jeux avec toute la quiétude nécessaire.

Charlem Léa Legnoki
(Brazzaville-adiac)
Lu 1325 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes