Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

« Entre le marteau et l’enclume » d’Amog Lemra projeté à Brazzaville


Par Adiac-congo.com | Vendredi 13 Décembre 2013 | Lu 806 fois | 0 Commentaire

Après une grande première réussie à Paris, au mois d’octobre, Entre le marteau et l’enclume d’Amog Lemra a été projeté le 7 décembre à Brazzaville en présence de son réalisateur et de tous les acteurs qui ont joué dans cette fiction



Amog Lemra entouré des acteurs
Amog Lemra entouré des acteurs
Malgré la pluie, de nombreux spectateurs s’étaient déplacés pour voir le premier film du réalisateur congolais tourné à Brazzaville. Après deux ans de travail, Amog Lemra s’est dit satisfait de cette première tentative.

« Pour la genèse de ce film, le travail a été fait ici et c’est grâce à une rencontre au Burkina avec Sony Paul Benga. On s’est revus à Paris et m’a demandé si on ne pouvait pas faire quelque chose au pays. Je l’ai revu à Brazzaville où je lui fais part de mes projets et il m’a accompagné sur le plan logistique », a expliqué Amog Lemra.

« Je ne connaissais pas grand monde dans le milieu artistique : j’ai fait appel à Rufin Mbou qui m’a recommandé des gens que j’ai contactés. Le projet date de deux ans. J’ai passé trois mois ici pour faire le casting et me mettre en condition, car le regard n’était pas le même ici et avec les acteurs », a-t-il ajouté.

Entre le marteau et l'enclume reprend un thème souvent abordé par Amog Lemra. Le réalisateur y évoque l'abus de pouvoir de certains chefs d'entreprise qui profitent de leur position pour harceler les femmes. Il raconte aussi l'histoire d'une femme croyante qui aime son mari, mais qui ne sait pas où se positionner entre ce que lui dit son mari et ce que lui dit le pasteur.

Dans cette fiction, on trouve des acteurs comme Sorel Boulingui, Fortune Bateza, Guy Stan Matingou et Clovis Ngoubili qui sont des habitués du cinéma et ont confirmé leurs talents dans ce film, mais aussi de jeunes acteurs qui se sont révélés en travaillant aux côtés de comédiens plus aguerris.

Entre le marteau et l’enclume est un film choral qui a captivé les spectateurs avec des rebondissements inattendus qui signent la particularité de l’écriture de son réalisateur.

Hermione Désirée Ngoma
Lu 806 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes