Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Équipe de France : Deschamps lâche ses vérités dans l’épineux dossier Benzema-Valbuena


Par Footmercato.net | Lundi 14 Mars 2016 | Lu 269 fois | 0 Commentaire

Dans un entretien accordé à L’Équipe, Didier Deschamps est longuement revenu sur l'affaire qui secoue le football français depuis maintenant quelques mois, celle de la sextape. Alors, que pense le sélectionneur national de Karim Benzema et Mathieu Valbuena ?



Le parcours de l’équipe de France pourrait être tributaire d’une affaire de sextape... Cela peut paraître risible et, pourtant, c’est bien l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena qui pourrait décider des chances des Bleus d’aller oui ou non loin à l’Euro qui se disputera cet été dans l’Hexagone. Car Didier Deschamps est face à un véritable casse-tête, dans un dossier qui mêle deux de ses meilleurs joueurs depuis maintenant quelques années. Est-il possible de convoquer les deux hommes pour le tournoi au vu de ce drôle de précédent, et sera-t-il tout simplement possible de pouvoir sélectionner un Karim Benzema dont le contrôle judiciaire vient tout juste d’être partiellement levé ? Autant de questions qui risquent de trotter dans la tête du sélectionneur national au moment de coucher sa liste de 23 noms pour le tournoi. Mais pour le champion du monde 1998, une chose apparaît certaine, disposer du buteur du Real Madrid pour cette compétition semble relever de l’indispensable.
« J’ai un principe : quel que soit le joueur, je le défends. Je l’ai déjà dit : Karim a fait une erreur. Après, ce n’est pas à moi de juger si c’est moins grave, plus grave, extrêmement grave. Cette affaire a été ultra-médiatisée, certainement trop. (...) Elle concerne deux joueurs qui ont été importants pour l’équipe. On va dire que je passe mon temps à défendre Karim. Mais il y a une présomption d’innocence. On ne peut pas dire qu’il ne s’est rien passé, mais on ne peut pas dire qu’il n’y a pas eu des articles à charge », indique l’entraîneur des Bleus dans les colonnes de L’Équipe ce samedi matin, avant de répéter l’importance de Benzema dans son dispositif : « Sur un plan sportif, non (ce ne sera pas pareil avec ou sans Benzema). Évidemment. Mon but est d’avoir la meilleure équipe et donc les meilleurs joueurs. Je me bats aussi sur un plan… comment dire… (Il réfléchit.) Il a fait une erreur mais il est présumé innocent ».

Deschamps juge l’importance de Benzema et Valbuena en vue de l’Euro

Didier Deschamps le sait, ses propos ne passent pas inaperçus, et pourraient laisser à penser qu’il défend bec et ongles le joueur dans une affaire pour laquelle il n’a pourtant pas le rôle de victime. Mais le sélectionneur national reste pragmatique : « Ce n’est pas une question d’envie, ça voudrait dire que je fais tout pour. La réponse, vous la connaissez. Sur un plan sportif, j’ai envie d’avoir les meilleurs joueurs. Benzema et tous les autres. Seront-ils tous là ou pas ? Réponse le 12 mai », annonce-t-il, répondant à ceux qui feraient du ratio but par match (81 capes, 27 buts) de l’attaquant un argument pour ne pas le sélectionner : « On l’attendra toujours sur les buts, parce que c’est Karim Benzema du Real. Il ne fuit pas ça. Une chose le dessert : quand il est moins bien sur le terrain, il le porte sur lui. Ce n’est pas un combattant. Il donne alors l’impression d’être moins impliqué. J’en parle souvent avec lui. Il dépend des autres joueurs aussi ».
Mais si le champion du monde 1998 s’attarde énormément sur Karim Benzema, quid de l’avenir en Bleu de Mathieu Valbuena et d’une sélection à l’Euro, alors que sa saison à l’OL n’est pour l’heure pas une franche réussite ? « Mathieu a une saison sportive très difficile. Il y a son équipe, ses performances. Je le connais bien. Il est rarement blessé. Cette saison, il en est déjà à deux blessures musculaires. Il y a sans doute un lien (avec l’affaire) même s’il est solide », précise-t-il dans un premier temps : « Avec lui aussi, c’est simple : on interprétera. Le critère numéro 1, et ça a toujours été le cas, c’est le critère sportif. Récemment, on m’a demandé si Sakho était titulaire parce qu’il avait réussi un doublé contre l’Ukraine (en novembre 2013). Je n’oublie pas ce qu’il a fait mais ça ne lui garantit pas d’être titulaire. Je jugerai. Pour Mathieu, c’est pareil. Il a été très performant. Après, l’analyse peut être différente depuis qu’il est à Lyon ». De là à dire que, sur le papier, Benzema semble plus indéboulonnable que Valbuena, il n’y a qu’un pas si l’on se fie à ces propos...

Khaled Karouri

Retrouvez cet article sur Footmercato.net
Lu 269 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Octobre 2016 - 15:18 Cameroun: Rigobert Song victime d’un AVC

SportMonde