Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition: « Présence africaine » à l’IFC de Brazzaville du 22 janvier au 9 février 2015


Par | Samedi 24 Janvier 2015 | Lu 653 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Une exposition sur l’histoire de la maison d’édition Présence Africaine se tient du 22 janvier au 9 février 2015 à Brazzaville dans le hall de l’Institut français du Congo.



Le vernissage a eu lieu le jeudi 22 janvier à 18 heures. Cette exposition présente l’histoire de la revue Présence Africaine dans toute sa diversité et comment elle s’est transformée en une maison d’édition et en un mouvement de pensée.
L’exposition « Présence africaine, une tribune, un mouvement, un réseau », indique-t-on sur le premier tableau qui ouvre cette activité culturelle, retrace l’histoire de la revue Présence africaine fondée par le grand intellectuel africain, Alioune Diop en 1947. C’est un ensemble de 25 tableaux rappelant l’histoire de cette maison d’édition et sa place dans le microcosme culturel africain et universel.
Tout en rendant hommage à son fondateur Alioune Diop, elle souligne l’importance des intellectuels africains, antillais, malgaches et noirs américains, en France et dans le monde.
Cette exposition présente des tableaux dont certains rapportent des messages tels que « L’atlantique noir, du panafricanisme à la négritude» sur le premier tableau. Sur le tableau portant le numéro 23, la parole est donnée à Andrée Malraux qui dit «Nous voici donc dans l’histoire, pour la première fois, un chef d’Etat africain prend entre ses mains périssables le destin spirituel d’un continent.
Cette exposition dépeint également les échanges culturels et politiques entre l’Afrique et le reste du monde dans les années 30. Le dernier tableau présente le premier festival des arts nègres en 1966 avec une déclaration du président Léopold Sédar Senghor à la cérémonie d’ouverture, le 30 mars 1966 «Si nous avons assuré la terrible responsabilité d’organiser ce festival, c’est pour la défense et l’illustration de la négritude ».
La maison d’édition Présence africaine a été fondée à Paris en 1947 par l’intellectuel sénégalais Alioune Diop (1910-1980). Cette revue a plusieurs objectifs : publier des études africanistes sur la culture et la civilisation africaine, publier des textes africains, passer en revue des œuvres d’art ou de pensée concernant le monde noir.
Après avoir donné le jour une maison d’édition en 1948, Alioune Diop ouvre en 1962 une librairie, puis organise en 1956 le premier Congrès des artistes et écrivains noirs à Paris, un second congrès à Rome en 1959 et participe activement à l’organisation du premier Festival des arts nègres de Dakar en 1966.

Florent SOGNI ZAOU
sognizaou@starducongo.com
Lu 653 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes