Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FC Nantes : Aristote N'Dongala, un talent électrisant


Par Saint-nazaire.maville.com | Vendredi 17 Février 2012 | Lu 1083 fois | 1 Commentaire



Aristote N'Dongala, élément moteur des U19 du FC Nantes, qui vont défier Le Havre, dimanche, en 16e de finale de la Gambardella.
Aristote N'Dongala, élément moteur des U19 du FC Nantes, qui vont défier Le Havre, dimanche, en 16e de finale de la Gambardella.
Gambardella (16e de finale, Le Havre - FC Nantes, dimanche). Joueur clef du bon parcours des U19, le Congolais n'était pourtant pas venu en Europe pour le football.

Comme beaucoup de jeunes Africains, Aristote N'Dongala rêvait de football lorsqu'il est arrivé en France, voici deux ans. Mais le jeune homme imaginait plutôt son avenir sur les chantiers que sur les pelouses. « Mon oncle m'a fait venir ici pour l'aider dans son entreprise d'électricité, raconte-t-il. Il m'a mis à l'école pour apprendre le métier, et j'ai fait beaucoup de choses avec lui, des stages en entreprise... » Aristote trouve tout de même le temps de passer une détection avec Créteil, qui lui propose de signer au bout de... cinq minutes. Mathieu Bideau le découvrira ainsi face au Paris FC, lors de son deuxième match avec Créteil. « Il nous a tout de suite tapé dans l'oeil, s'enthousiasme le responsable du recrutement du FCN. Il a du punch, techniquement, c'est très bon, il voit tout... Et surtout, il met son talent au service de l'équipe. »

Un talent évident, qui fera de lui le meilleur buteur et le meilleur joueur du dernier tournoi de Montaigu et confortera les certitudes des recruteurs nantais, qui s'étaient empressés de le faire signer. « À Kinshasa, il y a une équipe de 1re division qui s'appelait Nantes, s'amuse Aristote. C'était le club que je suivais. » Cette année, dans le « vrai » Nantes, il est l'un des éléments moteurs de l'équipe de Gambardella. Dribbleur agile, passeur et buteur adroit (6 buts, 11 passes décisives), il a plusieurs fois débloqué des matchs pour les U19. « Il est souvent dans les coups, confirme Philippe Mao, son entraîneur. Mais ça ne fait pas tout, il doit travailler sur sa concentration et son volume de jeu. Il en a les moyens. »

Et ce même si, à 18 ans et loin de chez soi, personne n'est à l'abri d'un coup de cafard. « Des fois, il m'arrive de pleurer seul dans ma chambre, avoue-t-il. Ça fait mal d'être loin de ma famille, surtout de ma mère. Peut-être qu'en juin je retournerai au pays. » Une belle carotte pour ce jeune homme aussi intelligent qu'attachant qui s'entraîne désormais avec le groupe de Loïc Amisse. Simple étape dans une trajectoire qui s'annonce lumineuse.

Ouest-France
Lu 1083 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Celine le 17/02/2012 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve votre blog très beau et très complet, bravo. J ai pu y trouver beaucoup de renseignements. Voyance

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes