Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FESPAM : des instruments traditionnels de musique exposés au musée panafricain


Par Sylver Ikama | Mardi 4 Août 2009 | Lu 1057 fois | 0 Commentaire



FESPAM : des instruments traditionnels de musique exposés au musée panafricain
Le Musée panafricain de musique (MPM), composante du Festival panafricain de musique (FESPAM), prévoit des expositions et des visites guidées dans le cadre de la 7ème édition de ce festival qui s'est ouvert le 3 août à Brazzaville. Les portes de ce musée ont été ouvertes au public depuis près de 9 mois.

FESPAM : des instruments traditionnels de musique exposés au musée panafricain
Depuis la date de son ouverture, le MPM tient une exposition permanente des instruments traditionnels de la musique africaine. Il s’agit d’une institution internationale à caractère culturel et scientifique.

A la faveur de la 7ème édition du FESPAM, d’autres activités sont prévues, notamment des concerts qui seront animés par des griots et des ensembles traditionnels. Le programme prévoit chaque jour durant les festivités du FESPAM, deux griots et deux ensembles traditionnels.

«Les festivaliers découvriront les potentialités culturelles de nos ancêtres, leur génie. Ils pourront mesurer d’eux-mêmes la grandeur de nos ancêtres sur ce qu’ils ont fait. D’aucuns pensaient auparavant que la musique africaine n’avait pas de bases scientifiques, mais vers la fin du 19ème siècle, des ethnomusicologues se sont rendus compte que la musique africaine avait une richesse multidimensionnelle», a indiqué le conservateur et guide du MPM, Marcel Nsatou.

FESPAM : des instruments traditionnels de musique exposés au musée panafricain

Et d’ajouter : «Certains instruments musicaux émettent des sons ayant des pouvoirs de guérison surtout quand ils sont accompagnés de certains messages. En somme, dans la musique africaine il y a non seulement la dimension de réjouissance mais aussi de guérison».

Les instruments exposés représentent 4 catégories selon la classification universelle. Il s’agit notamment des idiophones, membranophones, cordophones et aérophones. On y retrouve le Mvette du Cameroun, la flûte en bois du Togo, les tambours royaux du Ghana, les sanzas de la Centrafrique et bien d’autres instruments traditionnels de musique.

Haut lieu de recherche, de sauvegarde, de conservation et de promotion du patrimoine culturel tant matériel qu’immatériel, ce musée constitue la mémoire organologique du continent africain et de sa diaspora.

CONGO-SITE
Lu 1057 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes