Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fabregas, le Métis noir: Petit poisson devenu grand


Par Groupelavenir.org | Mardi 28 Juin 2016 | Lu 1284 fois | 0 Commentaire

Un adage énonce : « Petit poisson deviendra grand pourvu que Dieu lui prête vie ». Cela se dessine aujourd’hui autour de l’évolution artistique du jeune chanteur Fabregas Mbuyulu dit le Métis noir.



Fabregas Mbuyulu et Céléo Skram
Fabregas Mbuyulu et Céléo Skram
Qui l’aurait cru ? Hier encore, ce chanteur solitaire évoluant dans un groupe du quartier dans sa commune de résidence à Matete, passait encore inaperçu jusqu’à ce que la providence lui a donné le privilège de rencontrer le nouveau formateur des idoles Werrason qui a accepté de l’enrôler dans son Wenge Musica Maison Mère.

Au sein de ce groupe, Fabregas n’a pu s’exprimer valablement parce qu’étouffé par le « vice-président » Héritier Watanabe qui ne lui donnait vraiment pas la prérogative de pouvoir se révéler.

Juste un passage éclair, découragé, le Métis noir a claqué la porte de Wenge Musica Maison Mère pour tenter une carrière solo. Il a eu la bénédiction de trouver sur son chemin un nouveau producteur en la personne de Mopao Mokonzi qui venait de lancer le label « Koffi Central » pour secourir toutes tendances des artistes-musiciens congolais.

De l’accord conclu entre Fabregas et « Koffi Central », l’œuvre baptisée « Anapipo-Ya Mado » a été produite. Pour un ballon d’essai, c’était un best-seller qui a ouvert une voie en rose pour Fabregas. Encouragé par cette première sortie, le Maestro Fabre a refait le chemin du studio pour réaliser son deuxième album intitulé doublement « Poison » et « Antidote » qui se trouve déjà dans les bacs et mène au hit-parade. Cet ouvrage renferme une trentaine de titres que les mélomanes auront à consommer graduellement.

Eblouissant au Festival panafricain des Grillades de Kinshasa

Evoluant présentement à la tête d’un solide groupe d’accompagnement au sein duquel on trouve des jeunes artistes pétris du talent, Fabregas Mbuyulu est constamment invité pour des productions haut-de-gamme. C’est dans ce cadre qu’il s’est produit avec son groupe à l’entière satisfaction du public le dimanche 26 juin courant sur la plazza du parking de Grand Hôtel Kinshasa, à l’occasion du Festival panafricain des Grillades de Kinshasa.

Ceci pour dire qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années.

Kingunza Kikim Afri
Lu 1284 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes