Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fédération P.c.t du département de Brazzaville : Les militants appelés à intérioriser le discours d’investiture du chef de l’Etat


Par La Semaine Africaine | Vendredi 10 Juin 2016 | Lu 1049 fois | 0 Commentaire

La fédération P.c.t du département de Brazzaville a organisé, samedi 21 mai 2016, à son siège, au quartier Mpila, sous le patronage de son président, Gabriel Ondongo, une journée de sensibilisation sur le discours d’investiture du président de la République. Les cadres et militants de la fédération, les membres des organisations affiliées au P.c.t étaient nombreux à participer à cette journée.



Gabriel Ondongo (au milieu)
Gabriel Ondongo (au milieu)
C’était en présence des membres du bureau politique, du comité central, du comité d’honneur, du conseil fédéral, des membres des secrétaires fédéraux de la Force montante, de l’Organisation des femmes du Congo, des secrétaires des comités d’arrondissements et du district de l’île Mbamou.

Le but de la journée de sensibilisation est de permettre aux cadres et militants du P.c.t de bien connaître et d’intérioriser le discours d’investiture du président de la République, Denis Sassou-Nguesso, afin de mieux accompagner son action à la tête du pays. Cette journée va se poursuivre dans les autres fédérations du P.c.t.
A Brazzaville, elle a permis de relancer les activités de la Fédération, après l’élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016. Cette journée a été marquée par un échange autour du thème: «L’impératif de développement tributaire d’une nécessaire rupture», animé par Jean Eyenga, ancien député, secrétaire fédéral chargé de la formation politique.
Les participants y ont, également, échangé sur le rapport synthèse relatif à la campagne électorale présidentielle. Ils ont adopté une motion de soutien au président Denis Sassou-Nguesso, pour sa «brillante élection et, surtout, pour ses actions pour la paix et la modernisation du pays». Quelques documents ont été remis aux organisations affiliées, en vue de conscientiser leurs militants.
Dans son allocution d’ouverture, Gabriel Ondongo s’est félicité des efforts de mobilisation fournis par les uns et les autres, et qui ont abouti à la victoire, dès le premier tour, du président Denis Sassou-Nguesso. «Ce faisant, vous n’avez pas trahi l’engagement qu’ensemble nous avions pris, pour œuvrer en faveur de l’élection du camarade président. Car nous avons réalisé le «un coup K.O» promis au camarade président, a-t-il déclaré.
Puis, Gabriel Ondongo a rappelé le discours d’investiture du président de la République, «un discours de grande portée politique, tant il y ait projeté de nouvelles perspectives de développement de notre pays, pour les cinq ans de son mandat qui court actuellement».
«C’est dans ce cadre que s’inscrivent les travaux de la présente rencontre qui se veut un espace d’échanges pour une meilleure imprégnation du discours du président de la république, afin de nous préparer autant que possible à l’intériorisation des notions évoquées, qui suggèrent une concrétisation de nouvelles exigences du développement auquel aspirent tous les congolais. Ce qui de toute évidence nous renvoie à la prise de conscience de notre place et de notre rôle en tant que militants et dirigeants du parti congolais du travail», a dit Gabriel Ondongo.
Après Brazzaville, les autres départements emboîtent le pas. Une occasion de relancer les activités du parti, après l’élection présidentielle.

Pascal Azad DOKO
Lu 1049 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique