Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Félicitations et récompenses aux médaillés de Beyrouth


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 4 Novembre 2009 | Lu 685 fois | 0 Commentaire



Le président Sassou Nguesso au milieu des ambassadeurs du sport congolais au Liban.
Le président Sassou Nguesso au milieu des ambassadeurs du sport congolais au Liban.
Les sportifs congolais présents aux 6èmes Jeux de la Francophonie, du 25 septembre au 6 octobre 2009, à Beyrouth (Liban), étaient rentrés au bercail avec la meilleure moisson de médailles jamais obtenue en six éditions: une médaille d’or et deux, de bronze. Elles appartiennent, respectivement, aux Diables-Rouges juniors football, au pongiste Saka Saraju et au judoka Elsa Oyama. Cette moisson n’a pas laissé indifférentes les autorités nationales, bien au contraire. Elles ont organisé des réceptions en leur honneur. Et de substantiels enveloppes d’argent leur ont été, également, remises.

Mercredi 28 octobre 2009, le président de la République, Denis Sassou Nguesso, a reçu, au Palais du peuple, la délégation congolaise, qui a fait honneur au sport congolais, au Liban. Pour une poignée de main franche à chacun des médaillés et à leurs encadreurs, sous les feux des flashes des reporters photographes et des caméras de télévision. En guise de félicitations. Avec un mot, aussi, pour chacun d’eux. Une confidence, aussi, à certains, pourquoi pas?

Pour les footballeurs, qui sont pour la plupart issus du C.n.f.f (Centre national de formation de football), leur éclatante victoire, au Liban, est un peu comme la sienne. Ledit centre est, en effet, né de sa volonté. Il avait donné au Congo, en 2007, la Coupe d’Afrique des moins de 20 ans.
Satisfait et comblé par les performances des sportifs, le chef de l’Etat a saisi cette occasion pour relancer l’idée de construction d’un grand Institut des sports, au Congo. Il est très attaché à la réalisation de ce projet. Cependant, il lui reste à fédérer le plus grand nombre de Congolais autour de la création de ce centre.
Le président Sassou Nguesso s’est montré, aussi, très préoccupé de la stabilité du du C.n.f.f de Brazzaville.

Cinq jours auparavant, le président du conseil départemental et municipal, député-maire de la ville de Brazzaville, Hugues Ngouélondélé, avait récompensé les mêmes acteurs et leurs encadreurs. Une forte prime d’encouragement (250.000 francs, aux joueurs, et 300.000 francs Cfa aux encadreurs) leur a été accordée. Parce que leur moisson dépasse celle des participations antérieures.

Benjamin Loukakou, le directeur de la communication et de l’action culturelle et sportive, à la mairie de Brazzaville a relevé «leur courage et leur vaillance». Au nom, naturellement, du député-maire.
Pour sa part, le capitaine des Diables-rouges juniors football, Yan Kombo Melo, n’a pas manqué de mots pour remercier les autorités congolaises, notamment celles de la municipalité de Brazzaville pour leur attention soutenue et pour ce geste, combien significatif, à leur égard.

Pascal BIOZI KIMINOU (La Semaine africaine)


Lu 685 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes