Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fête de l’indépendance du Congo. 54ème anniversaire célébré sous le signe de l’unité nationale


Par | Lundi 18 Août 2014 | Lu 581 fois | 3 Commentaires

Sibiti, (Starducongo.com) - Comme cela est de coutume, depuis 2004 avec la ville de Pointe-Noire, dans le département du Kouilou, à l’époque, la fête du 15 août de chaque année est célébrée dans un département du pays, choisi un an auparavant. L’honneur a été donné à la ville de Sibiti, dans le département de la Lékoumou d’abriter cette grande fête nationale.



Partis des quatre coins du pays pour Sibiti, à environ 300km au Sud de Brazzaville, les autorités nationales et populations ont convergé à Sibiti pour célébrer avec faste cette date mémorable. Aux côtés des invités de marques, la fête a connue a aussi la présence des trois Chefs d’Etat et de Gouvernement, au nombre desquels, Obiang Nguema Mbasogo, de la Guinée équatoriale, Faure Gnassingbé du Togo, Catherine Samba Panza de la RCA et le premier ministre Tchadien.

Les populations venues pour la circonstance ont assisté à deux temps forts : le défilé militaire et civil. Le premier avec plus de 2000 éléments de la force publique : les Forces Armées Congolaises (FAC) ; la police et la gendarmerie nationale et des ainsi que les corps paramilitaires (Douanes et les Eaux et Forêt), sur une ambiance purement militaire accompagné des passages en l’air des avions militaires et civiles à l’admiration de la population. Et le second temps a été marqué, tour à tour, par le passage du personnels des administrations publiques et privées, des représentants des partis politiques, des associations et d’autres organisations de la Lékoumou, et des 11 départements de la République du Congo, ont exprimé leur joie d’être congolais.

Avec la même détermination, la population civile, présente en ces lieux, a donné le même signal : celui d’‘un pays réconcilié avec lui-même, dont l’obstination, est «La discipline, la morale et l’éthique pour une défense au service de la nation», la promotion des vertus de stabilités et de cohésion sociale.
Au terme d’un défilé plein d’ambiance et d’enthousiasme, la population, venue pour la circonstance, est reparti avec satisfaction remplie de joie pour avoir accompli le devoir citoyen.

Le 54ème anniversaire de l’accession du Congo à la souveraineté nationale célébré à Sibiti restera graver dans les annales de l’histoire du pays. La page de la Lékoumou est tournée, le cap est tourné vers Ouesso, dans le département de la Sangha pour la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance.

Wilfrid LAWILLA
Lu 581 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Leka le 20/08/2014 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout cela n'est que distraction. Ce qui est vrai est que Sassou Nguesso( alias Nguessan) et ses lieutenants sont des gens qui ménacent la paix et la stabilité réelles au Congo et dans la sous région.
De retour du sommet Afrique/ USA à Washington, Sassou Nguesso se laisse acceuillir avec des drapeaux rouges, laisse son PCT intimider par le langage de la violence »Bameka SASSOU té, Bakéba na bango » et s’engage personnellement à une la référence sur « le sang et les larmes des autres lors de son discours le 12 août 2014 devant le Parlement Congolais. Que signifie tout cela? Oui les masques sont tombés. Et cette vérité ne doit pas échapper à personne. A travers ces mots et le discours du 12 août,Sassou Nguesso a avoué les épurations ethniques et les nombreux assassinnats, crimes contre l'humanité dont il est le commanditaire.“ http://brazza-news.com/president-congolais-sassou-nguesso-reconnait-les-epurations-ethniques-ses-crimes-contre-lhumanite/ „Le sang et les larmes des autres ont trop coulé dans ce pays. Nous disons : A travers cette phrase, le Chef du régime de la barbarie, Sassou Nguesso, reconnaît ses crimes à grande échelle.“ http://congo-liberty.com/?p=9903 / SASSOU RECONNAÎT LES EPURATIONS ETHNIQUES ET SES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ- Bavures et dérapages, ces opérations d’extermination humaine aux noms évocateurs de : « Colombes I et II », « Hérode », « Hadès », « Mouebara » ? (Une guerre contre les civils : Réflexions sur les pratiques humanitaires au Congo-Brazzaville (1998-2000) ? (Cf. Marc Le Pape et Pierre Salignon) ?). Pour échapper à la punition, Sassou Nguesso veut changer la constitution alors qu’il n’a pas du tout le droit de changer, alors que les institutions de la république fonctionnent ; tel qu’il le dit personnellement sic e n’est pas pour s’accrocher à tout prix au pouvoir? Le « changement de Constitution, avant la fin du mandat du Président de la République,constituerait une violation grave de l’article 57 de la Constitution du 20 janvier 2002? »http://congo-liberty.com/?p=9894 «.En d’autres termes,pourquoi changer une équipe qui gagne? Ceux qui supportent encore Sassou Nguesso destesté par la quasi totalité du peuple Congolais, sont soit idiots ou criminels de grand chemins, de très grands corrompus au même titre que Sassou Nguesso. Comme l’a déjà écrit quelqu’un: » les voyous qui terrorisent le peuple souverain seront jugés et punis. Sassou Nguessou alias Nguassan a déjà plus d'une fois changé la constitution, sans que cela n' arrange la vie des Congolais. Après avoir pris pour la premiere fois le pouvoir par la force en 1979, Sassou Nguesso avait déjà changé la constitution. « La Constitution du 8 juillet 1979 » Et l’ on connait le résultat qu’ avait apporté ce changement. Il la rechangé une deuxième fois en 2002, 5 ans plus tard, après une reprise de pouvoir par la force et une si longue transition soit disant élastique précédée, après le terrible sanglant coup d’état et guerre atroce de 1997. Entre autre, Sassou a tout fait pour faire élire la république du Congo comme le pays le plus pauvre et endetté. Il a promis au peuple, au monde entier, qu’ avec cela, il aurait plus de possibilités d’aider le Congo à se développer et aider les populations à un meilleur avenir. Il lanceé le chemin d’avenir. La nouvelle espérence. Où en sommes nous aujourd’hui après tant de bruit et tant d’argent dépensé en grande pompe? Il faut le reconnaitre, que l ‘initiative (PPTE ), malgrés les 2 mandats présidentiels de 7 ans chacun, précédés d’une transition flexible de 5 ans n’ont rien de bien rapporté au peuple du Congo. Sassou Nguesso, qui totalise 32 ans de pouvoir n’a apporté aucune amélioration quelquonque aux conditions de vie des populations du Congo, à comparer à Massamba Débat, qui en 5 ans de pouvoir, dans un Congo naguère dépourvu de grand budget. La pauvreté affecte aujourd’hui plus de 70 % d’habitants, selon le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Le bien être tant promis tarde toujours. Le Congo manque toujours presque de tout ce qui compte de biens, de structures d’ un pays moderne. Situé au bord du 2e grand fleuve du monde et arrosé par des nombreux autres fleuves et cours d’eau, le pays, grand producteur de pétrole avec des entrées d’argent significatives, souffre d’ une carence incroyable en éléctricité, en eau potable et en production agricole. La malnutruction terrasse le peuple qui vit dans des conditions presque inhumaines. Par contre, Sassou Nguesso, le président du pays soit disant pauvre et très endetté ne cesse de voyager avec sa famille et ses courtisans à travers le monde et tot en distribuant voires de l’argent ici et là. Quel paradoxe. Lui le chef de la nouvelle espérance et du chemin d’avenir ainsi que sa familles fait partie des familles les plus fortunées de la planette. Pouvez vous vous imaginer des dépenses inutiles occasionnées par les voyages incéssants de Sassou et sa clique? Avec seulement l’argent du voyage de plus d’ une semaine à Washington, on aurait pu équiper le CHU de Brazzaville et les autres des hôpitaux délabrés qui manquent cruèllement de médicaments et d’ ambulances pour le transport d’urgence des malades.Avec cet argent on pouvait payer les arriérées de la bourse des étudiants congolais et la pension des retraités, ou régler le problème de la grande insalubrité qui sévit à Brazzaville, à Pointe-Noire et autres villes par exemple et étrangle la santé des gens au Congo. Les déplacements incessants du dictateur et sa clique représentent comme d’habitude un vrai manque à gagner pour le peuple du Congo Brazzaville qui meurt de faim et de maladies multiples provoquées en très grande partie par le manque d'hygiène. » Il manque une véritable stratégie de développement pour le Congo ». Sassou Nguesso,l’autocrate-kleptocrate, président autoproclamé de la république du Congo « ; riche en matières premières qui sont exploitées dans l’opacité est très mal placé pour assurer le bonheur des congolais. Sassou Nguesso est le vrai ébola du Congo. Parlons des soits disants réalisations, grands travaux de Sassou Nguesso. Voyez dans quel état se trouve déjà la première tronçon de la route N.1.Pointe-Noire–Dolisie à peine en circulation. La route très mal faite est présque complétement cassée à de nombreux endroits.Sincérement elle doit être refaite. Parlons de lignes aériennes du Congo. La compagnie ECAIR avec ses vieux avions, cerceils volants ne méritent pas du tout de faire de long trajets: https://www.youtube.com/watch?v=ImePbQrx0_A. Il n’y a que les idiots, les corrompus qui peuvent encore espérer du changement avec un fou au pouvoir dont le président Fulbert Youlou nous avait parlé. Voyez comment les gens souffrent à cause du chômage de masse et meurent en abondance au Congo à cause des maladies provoquées par le manque d’hygiène et les effets collatéraux. « http://www.dac-presse.com/actualites/a-la-une/politique/1075-congo-brazzaville-la-misere-au-menu-des-congolais.html « . Sassou Nguesso est une ordure qui continue à terroriser la population.Il continue à acheter à tour de bras des armes de destruction massive, comme il vole les richesses du pays ensemble avec ses enfants illégitimes et clique. Sassou Nguesso connu pour les biens mal acquis, pour tant d’assassinats et pour avoir ordonné et commandité la guerre coup d’État de 1997, le génocide déclenché le 18 décembre 1998 et ensuite les guerres massacres du Pool, du Niari, »la mort de 353 des jeunes Congolais de retour dela RDC( affaire de disparus du Beach « ), peut il faire quelque chose de bien pour le Congo? Lui » qui a fait provoquer l’explosion de Mpila et lâchement prôné l’assassinat de plusieurs jeunes au domicile de l’ex-colonel Marcel Ntsourou, qui tourne le dos devant le malheur des milliers de sinistrés du 04 Mars » ,tout en continuant à entretenir des mercenaires au Congo, peut’ il réellement servir le Congo après 2016? Le dictateur Sassou Nguesso qui a détruit le tissu social du Congo, peut encore contribuer dans la vie des populations ? Peut’il apporter quelque chose de positif au peuple congolais aprés avoir tant d’années de dictature? Non il ne faut plus attendre 2016. Il ne reste qu’ au peuple Congolais d’entamer la grève, se mobiliser pour le déposer pacifiquement le dictateur sanguinaire. Il est important de signer massivement les pétitions sur les plaintes contre les Sassou et les siens, tel ceux des disparus du Beach, des biens mal acquis. Lui et sa bande sont à poursuivre pour haute trahison, escroquerie, crimes contre l’humanité. Ils sont à juger et à punir tel qu’il se doit.


2.Posté par cgls le 20/08/2014 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un si grand evenement au pays, aucune videos de ces internautes congolais? Mr Leka, en 5ans de Lissouba, si ce dernier avait meme bricole un truc de semblable a la manucipalisation de ce pays, Sassou allait trouver de quoi a se comparer... alors donc cessez de vous aussi divertir les autres. Tous les congolais sont de bon-parleurs.... Il faut seulement voir le Pays, combien de businessmen sont congolais? combien... croyez vous vraiment les presidents malien, senegalais, mauritaniens... donnent de l'argent a leurs compatriotes pour venir vendre au Congo ???

3.Posté par cgls le 20/08/2014 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous parlez, mais ne faites rien... les Okombi etaieent des gens que la jeunesse avait tout son espoir sur lui, et bien qu'a t'il fait au ministere de l'enseignement superieur? meme une amphie, ni nouvelle salle de classe, ni le systeme de nettoyage de ces etablissements, ni peinture.... et combien de logements a t'il lui meme?

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes