Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football : CARA ne jouera pas les figurants à la ligue africaine des champions


Par Cauchet Ngoulou | Jeudi 30 Octobre 2008 | Lu 1387 fois | 0 Commentaire

Après son dernier sacre remporté en 1984, le Club athlétique renaissance aiglons (CARA) repart à la conquête du continent avec un seul mot d’ordre : ne pas jouer les figurants.



Football : CARA ne jouera pas les figurants à la ligue africaine des champions
Cette volonté de hisser très haut une fois de plus le drapeau noir et rouge a été traduite récemment à Brazzaville par le président du conseil d’administration de ce club multidisciplinaire, Blaise Elenga, au cours d’un entretien avec notre équipe de rédaction.

Finaliste malheureux la saison écoulée en coupe du Congo face à la Jeunesse sportive de Talangaï (JST), Cara qui courrait toujours derrière un titre national depuis 24 ans, vient de réaliser un parcours sans faute au championnat en remportant cette saison le trophée le plus prisé, après avoir battu en finale le FC Bilombé de Pointe Noire (2-1).

Ce sacre ouvre à nouveau les portes de l’Afrique à ce club, vainqueur en 1974 de la ligue africaine des champions jamais gagnée par un autre club du Congo. Porté à la tête de CARA en 2007, Blaise Elenga pense que le plus difficile commence.

«L’objectif pour nous est de jouer les premiers rôles, nous allons faire de notre mieux pour ne pas quitter la compétition dès le 1er tour moins encore le 2ème . Nous avons des bons joueurs et il nous suffit de renforcer quelques compartiments pour avoir une équipe compétitive. Le défi à relever est certes grand mais nous n’allons pas désarmer en face des adversaires aussi redoutables comme le TP Mazembé (RDC), Coton Sport (Cameroun), Zamalek (Egypte) dont les championnats sont d’un niveau élevé que le nôtre», a-t-il dit.

Football : CARA ne jouera pas les figurants à la ligue africaine des champions
Avec un effectif rajeuni dont la moyenne d’âge gravite autour de la vingtaine, la nouvelle génération conduite par des internationaux comme Kapolongo, Issambo, Bentsou, Mabika et autres, CARA dispose des ressources pour jouer à fond le coup l’année prochaine d’autant plus que ces trois dernières saisons, le club s’est classé parmi les meilleurs du pays.

«J’ai toujours dit que l’organisation, c’est le ciment de toute réussite. L’organisation des hommes, des moyens financiers. Tous ces éléments réunis avec un peu de volonté et d’abnégation, une vision et des objectifs qu’on met en œuvre avec des moyens de contrôle, c’est tout. J’ai d’excellentes relations avec certains dirigeants des clubs de renom dont j’ai vu jouer, ce n’est pas le jour et la nuit comparé à notre niveau. Il est question d’atteindre leur niveau dans un premier temps et pour y arriver, il suffit de commencer par organiser les hommes», a expliqué M. Elenga.

Les aiglons qui vont participer à un tournoi international amical le 17 novembre prochain à Pointe Noire, reprennent le chemin des entraînements après quelques jours de vacances. Ils ont intérêt à vite oublier ce sacre pour se concentrer sur leur avenir, car le temps est relativement court pour atteindre la vitesse maximale.

Congo-siteportail
Lu 1387 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes