Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football : Mbémba Tostao, du gardien de but au joueur ailier


Par Adiac-congo.com | Vendredi 21 Février 2014 | Lu 599 fois | 0 Commentaire

Dans un entretien téléphonique avec Les Dépêches de Brazzaville, le 21 février, Jonas Bahamboula Mbémba Tostao revient sur son histoire et sur sa carrière de joueur, marquée d’immenses succès



Jonas Bahamboula Mbémba Tostao
Jonas Bahamboula Mbémba Tostao
Jonas Bahamboula Mbémba Tostao commence à jouer au football à l’école primaire et dans les rues de Brazzaville comme gardien de but puis comme ailier droit. Dans le quartier de son enfance, à Poto-Poto, alors qu’il n’a que 12 ans, Tostao devient rapidement supporter de l’équipe de Patronage. Il rêve d’en faire partie et prend rapidement le surnom de « petit Moulélé », son mentor.

Malheureusement, le divorce de ses parents va compromettre ses ambitions, car il va regagner, avec sa mère, le village de Matoumbou, dans la région du Pool, et un peu plus tard celui de Jacob, actuellement appelé Nkayi.

C’est en 1964, à Mindouli, dans le village paternel, que le jeune joueur prend la carrure d’une grande star, éblouissant les habitants de la contrée par sa gestuelle inédite.

En 1967, Kinkala abrite la semaine culturelle, au cours de laquelle chaque région doit présenter sa sélection. Tostao saisit sa chance avec la sélection du Pool et fait une belle prestation qui attire l’attention des grands clubs de la ville capitale.

Diables noirs, son club à vie

En 1968, alors qu’il n’a que 18 ans, il intègre les Noir-et-Jaune, une équipe pleine de joueurs talentueux, comme Matima, Bikouri, Ndzabana Jadot, Tandou, Lasconi, Déker, etc., et parvient à imposer son style. Une année après, il devient champion du Congo et remporte la toute première coupe de la ville. Avec ses dribles et ses buts d’anthologie, dont certains font lever de son siège le président Marien Ngouabi au stade de la Révolution, il sera couronné à plusieurs reprises Meilleur joueur de Brazzaville. Les surnoms se succèdent : d’abord « Petit Moulélé » puis « Moustique », il devient « Tostao » et ensuite « Ya Tao ».

Avec ses 117 buts dans l’équipe nationale, il sera sacré champion d’Afrique des Nations en 1972 à Yaoundé, meilleur ailier droit d’Afrique et meilleur joueur d’Afrique centrale en 1973. Il a également participé avec la sélection africaine, en 1973, au Mondialito au Mexique.

Né le 2 février 1949 à Brazzaville, Jonas Bahamboula Mbémba Tostao est l’une des perles rares du football congolais. Joueur au talent inégalable, avec une vitesse incroyable, des gestes footballistiques exceptionnels et surtout le sens du fair-play, il a marqué toute une histoire et demeure, selon les fans, le meilleur joueur congolais de tous les temps. Actuellement, il est conseiller spécial, chargé de recrutement à l’équipe des Diables noirs.

Hugues Prosper Mabonzo
Lu 599 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes