Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football, Super coupe du Congo 2011 : l'AC Léopards de Dolisie s'empare du premier trophée de la saison


Par Brazzaville-Adiac | Mardi 10 Janvier 2012 | 13:27 | Lu 653 fois



Le capitaine d'AC Léopards Lutunu Doulé recevant le trophée des mains de Lazare Mayanda, président de l'Amunof.
Le capitaine d'AC Léopards Lutunu Doulé recevant le trophée des mains de Lazare Mayanda, président de l'Amunof.
Grâce à deux buts marqués en fin de match, l'AC Léopards de Dolisie a remporté le 8 janvier au stade municipal de Pointe-Noire pour la deuxième fois devant les Diables noirs de Brazzaville, la Super coupe du Congo

Ce match de gala qui oppose traditionnellement le vainqueur de la Coupe du Congo et celui du championnat national, ouvre la saison sportive. Cette année, la rencontre a été organisée par l'Association des mutualistes et nostalgiques du football (Amunof) que dirige Lazare Mayanda, ancien sociétaire de Cara de Brazzaville. Après deux reports consécutifs pour des raisons diverses, le match a pu se jouer ce dimanche devant un public venu en nombre voir les futurs représentants congolais en compétitions continentales.

Deux buts de Losseni Komara à la 83e minute sur penalty, suivis de celui d'Aruna Dramé au temps additionnel, ont sonné le glas des Diables noirs. Des Noir-et-Jaune qui en fin de partie ont provoqué par le biais de leurs supporters, de regrettables incidents qui ont failli gâcher la fête, après le but de Losseni Komara sur penalty après une obstruction indiscutable sur Aruna Dramé dans la surface de réparation (l'attaquant dolisien ayant brûlé la politesse des défenseurs diablotins au terme d'un exploit technique individuel). Ce but sera mal apprécié par les supporters des Diables noirs qui vont lancer des projectiles de toutes sortes sur l'aire de jeu, entraînant l'arrêt momentané de la partie. Les forces de l'ordre ont alors évacué les tribunes où étaient amassés les supporters troublions. Un comportement blâmable qui n'a pas honoré ces supporters vandales et encore moins l'encadrement technique des Diables noirs, surchauffés, qui ont voulu s'en prendre à l'arbitre, n'eut été la prompte intervention des forces de l'ordre. Un match de gala synonyme de fête qui, jusqu'au penalty de Losseni Komara, s'était pourtant disputé dans un bel esprit.

Pourtant à l'entame du match, ce sont les Diables noirs qui se signalent par les attaquants Méré et Nguié Alex, l'avant-centre, dont les tirs mal cadrés n'ont pas inquiété Lutunu Doulé, et le portier des Fauves du Niari. Les percées sporadiques de Kolo Lorry et Landry Djimbi n'ont pas non plus fait plier la défense de Léopards. En cette première période, dominée légèrement par les Jaune-et-Noir, Léopards va tenter de sortir la tête de l'eau avec les tentatives infructueuses de Losseni Komara, transparent en première mi-temps, et d'Éric Niemba, très en deçà de sa forme.

À la reprise, les joueurs de l'AC Léopards de Dolisie, certainement sermonnés par leur entraîneur Joseph Marius Omog, se montrent plus conquérants. Ils sont les premiers sur les ballons et annihilent toutes les actions de leur adversaire. Les offensives se succèdent et la pression s'amplifie. Ce qui oblige les Diables noirs à reculer de plus en plus devant leur but. Les entrées payantes de Kessel Tsiba mais surtout d'Aruna Dramé, le joker, vont faire changer le cours de ce match, alors que l'on s'acheminait vers un match nul. L'équipe des Diables noirs va donc courber l'échine devant les Léopards en Super coupe du Congo, en encaissant deux buts en fin de match. Six mois seulement après leur victoire en finale de la Coupe du Congo à Brazzaville, les Fauves du Niari ont à nouveau brandi le trophée de la Super coupe. En septembre dernier, les Vert-et-Blanc se sont inclinés sur le score de 2 buts à 0 devant les Diables noirs, en finale du championnat national de football, au cours de ce derby national qu'aucune équipe ne veut perdre.

Au-delà de cette victoire, l'AC Léopards doit encore beaucoup travailler puisque son jeu manque de fluidité et l'animation offensive laisse à désirer même si la défense, créditée d'un bon match, reste son point fort. Des lacunes à vite corriger avant le match aller en préliminaire de la Coupe de la Confédération que les Fauves du Niari s'apprêtent à disputer contre l'AS Tempête Mocaf de la République centrafricaine, le 19 février à Dolisie. L'équipe des Diables noirs, dont le jeu trop brouillon inquiète le public à moins d'un mois de son match préliminaire en Champion's ligue contre les Ivoiriens de A.F. Mamadou Diallo, doit également s'aguerrir si elle veut éviter l'élimination précoce au tour préliminaire.

Hervé Brice Mampouya

Lu 653 fois

Campagnes CPM Afrique

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Sport | RD Congo | Football | Beauté et Mode | Actualités | Gouvernement | Handball | Les arts | RD Société | High Tech | RD Album | Monde | Arts martiaux | Indiscretions | Basket-ball | Athlétisme | Sports | Autres Sports | Portraits | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | RD Tribune | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes