Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football congolais. Un lourd tribut à payer


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 13 Août 2010 | Lu 1253 fois | 0 Commentaire



Thomas Bakala Mayinda, président du comité intérimaire de la Fécofoot
Thomas Bakala Mayinda, président du comité intérimaire de la Fécofoot
Coup de théâtre! Dans une note circulaire adressée au Comité intérimaire de la Fécofoot (Fédération congolaise de football), le 30 juillet dernier, Emile Bienvenu Bakalé, directeur général des sports, a enfanté l’irréparable: le retrait du Congo des éliminatoires de la CAN 2012 et l’annulation du match Congo-Burkina-Faso, en France. Ainsi, donc, les Diables-Rouges resteront à la maison.
Que s’est-il passé? L’insuffisance des crédits en est la principale raison. La nouvelle a surpris par sa soudaineté. Personne n’en a cru ses oreilles. Le comité intérimaire de la Fécofoot, le premier, même si son président, le colonel Thomas Bakala Mayinda, essaye de faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Le Congo forfait! Mercredi 4 août 2010, Thomas Bakala Mayinda s’est retrouvé devant une brochette de journalistes, dans son bureau de travail, pour dire que cela jette le discrédit sur notre pays et «nous condamne à des sanctions sportives et financières». Outre celles qui seront prises par la Fifa (Fédération internationale de football association) et la Caf (Confédération africaine de football), il y a, aussi, à payer le préjudice (environ 6000 euros) que le Congo fait subir à son agence de match, Sports Live Agency, mandatée voilà maintenant trois mois (Ndlr: avant la nomination de Thomas Bakala Mayinda, à la tête du comité intérimaire) pour l’organisation d’un regroupement et d’un match amical (Congo-Burkina Faso, en France) à la date Fifa du mercredi 11 août 2010.

Dans une correspondance à la Fécofoot, datée du mardi 3 août 2010, Alexandre Cadet, directeur de Sport Lives Agency, écrit, d’ailleurs, ce qui suit: «Depuis 1 mois, nous avons préréservé un hôtel, validé un lieu privatisé de qualité pour les entraînements, entériné et coordonné des transports permettant des liaisons Hôtel/Entraînement et Hôtel/Match, nous avons acté des contrats avec la ville et le club de Senlis, qui accueillera le match, validé un dispositif de sécurité pour cette rencontre, entériné des documents avec la Fédération française de football, coordonné le match avec la sélection du Burkina Faso, communiqué sur cette rencontre vers le public congolais d’Ile de France et même l’ambassade du Congo à Paris. Le tout pour le bien de la délégation et la professionnalisation de la sélection des Diables-Rouges».

Par ailleurs, Alexandre Cadet indique qu’en cas de manquement et non respect des engagements et contrats signés, «nous saisirons la Fifa».

Le Congo s’expose, aussi, selon Thomas Bakala Mayinda, au dédommagement des frais engagés par la Fédération de football du Burkina Faso, par l’agent de match de cette Fédération (6000 euros), ainsi que par la Fédération française de football. «Tout cela réuni doit nous amener autour de 50 à 60.000 euros. Ce qui, peut-être, n’est pas moindre à ce que nous aurions engagé pour faire jouer le match», a-t-il dit.

En tout cas, il n’y a pas de pitié pour ceux qui font l’école buissonnière. Ainsi fonctionnent les instances sportives internationales de football….

G.M. (La Semaine africaine)
Lu 1253 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes