Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football : le président de Nico-Nicoyé réclame les droits de transfert de Ndinga et d'Ondjola


Par SDC, Starducongo.com | Dimanche 6 Février 2011 | Lu 1175 fois | 0 Commentaire



Delvin Ndinga.
Delvin Ndinga.
Jean-Paul Fouani porte plainte contre le conseiller aux sports du président de la République, Pascal Akouala Goelot, ex-secrétaire général du centre national de formation de football, qui n'aurait pas versé les droits de transfert des deux joueurs vers l'AJ Auxerre

« Nous avons porté plainte, et nous avons mandaté un cabinet d'avocat à Paris pour traiter ce dossier. Nous leur avons communiqué photocopie des licences que nous avons délivrées à ces joueurs. Aujourd'hui, le dossier suit son cours normalement, la procédure est bien avancée. Nous tenons à rentrer dans nos droits », a déclaré Jean-Paul Fouani au cours d'un point de presse animé mercredi à Brazzaville.

Il dénonce le non-respect des clauses de la convention que les dirigeants des clubs avaient signée avec le centre national de formation de football (CNFF). Son club, explique-t-il, avait prêté deux de ses joueurs au CNFF, dont les pensionnaires préparaient la Coupe d'Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans. La convention signée avec Eddie Hudanski stipulait, selon lui, que les joueurs regagneraient leurs clubs d'origine après la CAN. Après le sacre du Congo, Delvin Ndinga et Jules Ondjola se sont retrouvés à l'AJ Auxerre (France), où ils ont été transférés sans l'accord de leur club d'origine.

Jules Ondjola
Jules Ondjola
« Nous avons signé une convention avec le CNFF représenté par Eddie Hudanski. Nous avons prêté ces joueurs pour renforcer l'équipe nationale. Nous les avons prêtés contre une certaine somme d'argent : pour Delvin Ndinga, le centre nous a versé 800 000 FCFA et pour Jules Ondjola 700 000 FCFA. Les joueurs ont donc intégré le CNFF », a affirmé Jean-Paul Fouani.

Et d'ajouter : « Les gestionnaires du centre nous ont dit qu'ils pouvaient nous aider financièrement d'autant mieux que ces joueurs avaient été contactés par l'AJ Auxerre. Ils nous ont certifié que s'il y avait transfert, ils nous y associeraient. Mais ils ont signé des certificats internationaux de transfert en lieu et place du club, ainsi que des attestations assurant que ces joueurs appartenaient à l'AS CNFF », a déploré Jean-Paul Fouani.

Le président de Nico-Nicoyé conteste l'authenticité de ces certificats de transfert délivrés par l'AS CNFF. L'équipe, qui est une structure étatique, explique-t-il, s'appelait ainsi lorsque les pensionnaires ont intégré le championnat départemental de Brazzaville afin d'affûter leurs armes pour la CAN Juniors. Puis, elle est devenue l'équipe nationale. « Quand le CNFF était en difficulté, il a intégré le championnat départemental de Brazzaville. C'est à ce titre qu'on a délivré les attestations de transfert à l'AS CNFF. Ce n'est pas une équipe, mais une structure étatique, l'État n'a donc pas besoin de transférer de joueurs. Nous nous en remettons à la sagesse de la Fifa, le tribunal arbitral du sport est bien informé de la situation », a conclu Jean-Paul Fouani.

James Golden Éloué (Brazzaville-Adiac)
Lu 1175 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes