Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football transfert : Bedi Mbenza porte plainte contre Club Africain de Tunis


Par Adiac-congo.com | Vendredi 13 Septembre 2013 | Lu 3758 fois | 0 Commentaire



Bedi Mbenza
Bedi Mbenza
L’ancien joueur du TP Mazembe accuse le club de Tunis de rompre unilatéralement son contrat et de ne lui avoir pas versé sa prime de signature ainsi que son salaire depuis quelques mois.




Les footballeurs congolais n’arrivent plus à faire leur trou dans le championnat tunisien. Le temps de Nsilulu Makaya, Blaise Lelo ou encore Patrick Kazadi s’y affirmaient est bien lointain. L’on apprend que le milieu relayeur international congolais Hugues Bedi Mbenza dit Stone, -ancien du TP Mazembe de Lubumbashi et d’Anderlecht de Belgique-, vient de porter plainte à la Fifa contre Club Africain de Tunis, avec l’aide de l’avocat belge Laurent Denis. Cette affaire vient après le dossier qui a opposé un autre ancien de Mazembe, Janvier Besala, avec un autre club tunisois, l’Espérance de Tunis.

Pour la petite histoire, Bedi Mbenza est parti de Mazembe pour un prêt à Anderlecht de Belgique. À la fin de la saison 2011-2012 chez les Mauves bruxellois avec son ancien coéquipier de Mazembe Patou Kabangu, Hugues Bedi a été conservé dans l’effectif du club belge, alors que Patou est rentré à Lubumbashi avant de s’envoler pour le Qatar. Mais dans l’Anderlecht, Bedi a très peu joué et au mercato d’hiver 2012, il a obtenu un contrat de trois ans au Club Africain de Tunis, Anderlecht acceptant de le laisser partir. Et le Congolais s’est rapidement intégré dans son nouvel environnement sportif, étant un titulaire incontesté dans la formation de Bad Jedid.

Après sept matchs livrés de la phase retour, Bedi Mbenza s’est blessé, un claquage, précise le site web officiel du TP Mazembe, son ancien club. Il ne pouvait donc pas prendre part aux play-offs. Cette absence pour blessure n’a visiblement pas été souhaitée par le staff dirigeant du Club africain, d’autant plus que Bedi a le statut d’étranger au sein de l’effectif. Et depuis cette indisponibilité, il n’a donc perçu ni la part de prime à la signature restant due ni les salaires mensuels, souligne www.tpmazembe.com.

Le 6 juillet 2013, le site Kawarji écrivait dans sa rubrique rumeur : « Après Khaled Lammouchia, un autre joueur étranger du Club Africain s'apprêterait à faire des valises après un court séjour au parc A. Il s'agit de l'international congolais Bedi Mbenza, dont l'aventure avec la formation tunisienne n'aura duré que quelques mois… Malgré le talent indiscutable du Congolais, les dirigeants clubistes ont estimé que les places d’étrangers au sein de leur formation sont très chères, d'où la recherche d'éléments qui apporteront un apport important au jeu de l'équipe…». Une information qui démontrait que le milieu de terrain congolais devenait littéralement indésirable au sein du club de Tunis. Bedi a porté l’affaire à la Fifa. Il s’estime libre, du moment que son contrat a été rompu de manière unilatérale. En séjour à Kinshasa, il est à la recherche d’un autre club pour relancer sa carrière.

Martin Enyimo
Lu 3758 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes