Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Franco Luambo Makiadi : bientôt un monument lui sera dédié sur décision du gouvernement


Par Digitalcongo.net | Mardi 25 Septembre 2012 | Lu 457 fois | 1 Commentaire



Franco Luambo Makiadi
Franco Luambo Makiadi
Aux grands hommes, la nation reconnaissante. Mais, en la matière, le Gouvernement congolais, n’est-il jamais allé si loin, au point de franchir le Rubicon, lui qui vient d’annoncer l’érection prochaine d’un monument en faveur du guitariste, chanteur et auteur compositeur d’exception, Luambo Lua Djo Pene Lo Kanga Makiadi Franco ?

L’annonce a réjoui plus d’un artiste au pays. Pour Lutumba Ndomanueno Simarb, 28 ans de collaboration discontinue avec Franco au sein du TP OK Jazz, l’initiative du Gouvernement est un signe notable et encourageant dans le regard que les gouvernants portent sur les artistes.

Mieux vaut tard que jamais, le pays va ainsi marquer une grande première avec le Grand Maître Franco. Et dans cette optique, chacun sait que les Kabasele Tshamala alias « Grand Kallé Jeef » et « Docteur » Nico Kassanda wa Mikalay attendent également leur tour au portillon du « Pantheon ».

Une des figures emblématiques de la musique congolaise

Après une carrière dans des maisons d’édition de la place, début des années 50, comme Loningisa, Luambo François a véritablement démarré sa carrière avec l’orchestre OK Jazz créé le 6 juin 1956 chez OK bar, le sanctuaire de Monsieur Oscar Kashama.

Franco avait alors comme compagnons, et donc cofondateurs du groupe, Vicky Longomba, Bosuma Dessoin du Congo-Kinshasa comme lui, d’une part, et, d’autre part, Edo Nganga, Kouka Célestin et Essous Jean-Serge, ressortissants du Congo-Brazzaville.

Ses amis ayant, tour à tour et plus tard quitté le navire commun, Franco a eu à façonner l’OK Jazz à son image. Il a fait de cette formation musicale le plus grand orchestre du pays, voire d’Afrique.

Luambo Makiadi quasi analphabète, s’est distingué par des qualités managériales hors du commun mais, aussi par une vision qui lui a permis, à lui et à son groupe, de résister à l’usure du temps, de demeurer actuels là où nombre des congénères se cassaient irrémédiablement les dents.

Ainsi, dans les années 70, alors que le TP OK Jazz conduit par son génie est loin d’être en panne, Franco lui administre une sorte de cure de jouvence.

Il recrute des chanteurs comme Sam Mangwana, Josky Kiambukuta, Ntesa Dalienst, Wuta Mayi, Ndombe Opetun... et le guitariste Mavatiku Michelino, tous de l’école concurrente African Jazz. Le TP OK Jazz est boosté.

Et peu à peu, Luambo Makiadi, comme auteur compositeur, change son fusil d’épaule. Il quitte le sempiternel terrain de l’amour pour chanter les faits de société.

Dans un style propre où son sens de l’humour imparable et son sarcasme font immanquablement mouche. Il chante jusqu’aux thèmes plutôt osés, insolites aux yeux de beaucoup. Il fera même la prison avec tous ses musiciens.

« Oncle Yorgho », comme on l’appelait parfois, s’est ainsi imposé en peintre impitoyable de la société congolaise.

Il passe au crible toutes les tares, tous les travers observent chez l’homme et la femme. Ses chansons, comme «Makambo ezali bourreau », sont de véritables tableaux où s’exprime tout son génie.

Auteur d’une oeuvre abondante, Luambo Makiadi Franco De Mi Amor, le sorcier de la guitare », passe aux yeux de beaucoup pour le plus grand musicien congolais de tous le temps. Ce n’est pas vol é. Honneur au Gouvernement reconnaissant.

Kale Ntondo/Visa
Lu 457 fois


Vos commentaires:

1.Posté par kiko Lomby le 25/09/2012 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vaut mieux tard que jamais.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes