Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gamboma : Une curiosité sur la route du nord


Par | Samedi 19 Mars 2016 | Lu 620 fois | 0 Commentaire

Plateau, (Starducongo) - À l'entrée de la ville de Gamboma, étendu sur plusieurs hectares au bord de la Nkeni (la rivière du coin) il y a l'Hôtel-Bar-Restaurant dénommé LE BAMBOU.



Gamboma : Une curiosité sur la route du nord
Le Bar-Hôtel-Restaurant LE BAMBOU est une débauche de luxe dans un environnement pittoresque, un pari sur un avenir qui ne risque pas de venir de sitôt (le tourisme de luxe).
LE BAMBOU avec son héliport privé, ses piscines, ses boites de nuits, ses salles de gymnastique est une débauche de luxe digne du Roi soleil. LE BAMBOU ne reçoit (pour l'instant) que les amis du propriétaire qui s'est fait construire plus loin au centre de la ville de Gamboma (Gam-city) juste après le marché, le plus grand château de la ville ou plutôt du village.
En fait LE BAMBOU ne sert qu'à planquer des sommes folles dont le propriétaire ne sait que faire. QUI EST-CE ??? Je vous laisse deviner.
Sous-préfecture des Plateaux et ville de garnison, la ville de Gamboma est un lieu de passage sur la route du Nord.
A part les militaires et leurs casernes que l'on ne s'aventurera pas à prendre en photo, la vie de la cité est rythmée par l'arrivée et le départ des bus, celles des garnisons et l'activité du marché central. Quand ce dernier ferme en début d'après-midi, un autre, nommé " marché de nuit ", commence à voir les vendeurs arriver, il atteint sa pleine activité entre 17h et 20h.
Poissons séchés, légumes et anguilles vivantes, forment le gros de son offre. Gamboma est une ville jeune où les jeunes se demandent que faire de leur jeunesse comme partout sur le territoire du Congo Brazzaville, ils sont chômeurs comme leurs parents ainsi que leurs grands parents.
Les ngandas version paillotes croulantes et lampes à pétrole accueillent très tôt ceux qui optent pour la solution vin de palme.
Pour les autres, il reste d'improbables rêves d'immigration en Europe, le petit commerce avec Brazzaville pour peu qu'un parent plus ou moins éloigné y vive.

Il y a à Gamboma une impression d'abandon et de déshérence particulière : les panneaux rouillés signalent des hôtels et restaurants depuis longtemps fermés, la ruine du cinéma municipal rappelle un semblant d'opulence. Gamboma n'est pas vraiment, a priori, le lieu où l'on séjourne par choix et l'offre hôtelière est à l'avenant.

Patrick Eric Mampouya
Lu 620 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes