Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

H.C.R Congo. La protection internationale des réfugiés rwandais s’achève le 31 décembre 2017


Par | Mercredi 28 Septembre 2016 | Lu 704 fois | 2 Commentaires

Brazzaville, (Starducongo.com) - Le représentant du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) au Congo, M. Cyr Modeste Kouame, a indiqué, le 21 septembre 2016 à Brazzaville, que la protection internationale dont bénéficient les réfugiés rwandais au Congo arrive son terme le 31 décembre 2017 à minuit.



H.C.R Congo. La protection internationale des réfugiés rwandais s’achève le 31 décembre 2017
Cette date butoir a été arrêtée pour donner aux personnes concernées par cette situation de prendre une décision. Il s’agira de regagner leur pays d’origine à travers un rapatriement volontaire ou rapatriement librement consenti ou d’opter pour l’intégration locale.
Il a précisé que les rwandais qui refuseraient de rentrer dans leur pays ou qui n’opteraient pas pour l’intégration locale avant le 31 décembre 2017deviendront des citoyens ordinaires et donc de se
conformer aux règles en cours dans le pays d’accueil. Ils devront se présenter auprès des autorités congolaises pour faire comme toutes les personnes qui migrent en république du Congo.
Pour ce faire, il a annoncé qu’une campagne de sensibilisation sera mise à contribution afin que les concernés prennent leur décision en connaissance de cause.

L’intégration locale
Le représentant a aussi souligné qu’il y a trois volets en ce qui concerne l’intégration locale. Il y a le volet social qui se fait remarquer par le fait de fréquenter les mêmes écoles, les mêmes marchés, de se faire soigner dans les mêmes hôpitaux. Le second est économique, c’est le fait d’avoir des activités économiques, d’avoir des commerces et il y en qui s’en sortent et le troisième est légal ou juridique. Il s’agit d’avoir les différents documents qui permettent de vivre paisiblement dans un pays.
Il a ajouté que dans la situation des rwandais, l’intégration suppose que le Rwanda doit par exemple faciliter l’obtention d’un passeport et le gouvernement du Congo facilitera de son côté le permis de séjour.
M. Kouame a souligné également qu’on ne peut pas être réfugié pendant toute la vie. Il y a un moment où il faut que cette situation cesse.
Etre réfugié est un statut précaire qui prend toujours fin. Il y a une période d’urgence et lorsque les conditions sont réunies dans le pays d’origine, le réfugié doit rentrer.

Un réfugié n’est pas un fardeau
Pour le représentant du HCR, un refugié n’est pas un fardeau mais un avantage et un atout, pour le pays d’accueil, sans prendre en compte le fait que lorsqu’il arrive, il doit manger et boire. Il contribue au
développement d’un pays. Il n’est un secret que les pays qui ont reçu des réfugiés se sont développés avec la participation et la contribution des réfugiés. Les réfugiés doivent être positivement considérés, a-t-il insisté.
Il a cependant fait savoir que le réfugié a des droits et des devoirs.
C’est la raison pour laquelle des cartes de réfugiés, des passeports ou titres de voyage leur sont délivrés. Ils ont également droit à la santé et à l’éducation.
En outre, a-t-il renchéri, les mêmes réfugiés ont des devoirs. Ils doivent se conformer aux règles. Ils ne sont pas au-dessus de la loi.
Tout réfugié qui commet une infraction doit être puni conformément à la rigueur de la loi dans le pays d’accueil. C’est pour cela qu’ils doivent s’abstenir de poser des actes répréhensibles. Il a informé la
presse en ce qu’un réfugié peut perdre son statut lorsqu’il se comporte de manière indélicate. Selon le fonctionnaire des Nations Unies, il y a des cas d’annulation de statut ou d’exclusion au statut.
Expliquant la différence entre un réfugié et un migrant, M. Kouame a dit qu’un réfugié est tout individu craignant, avec raison, d’être persécuté pour son appartenance raciale, religieuse ou son opinion
politique. C’est donc cette personne qui quitte son pays et refuse d’y revenir tant que ces menaces existent. C’est la convention de 51 de Genève.
Toute personne qui quitte son pays parce qu’une partie de celui-ci ou tout le pays est perturbé ou subit une agression extérieure est également considérée comme un réfugié. C’est la convention de l’OUA de
1969. Le migrant, par contre, quitte son pays parce que guidée par des aspirations économiques.

Combien y a-t-il de réfugiés au Congo?
Il y a 54 881 individus qui relèvent de la compétence du HCR dont 28 900 centrafricains, 14 800 congolais RDC et 10 273 rwandais. Les centrafricains continuent de bénéficier de l’assistance complète y compris les vivres du PAM alors que les autres groupes sont assistés au cas par cas.

Florent Sogni Zaou
clementossinonde@starducongo.com
Lu 704 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Mustafa MAZLUM le 28/09/2016 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
beysanmak
Mes amitiés de Turquie.

2.Posté par claudine munari le 28/09/2016 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ok.mais ns tenons a notre liaison aerienne kigali brazzaville et meme kigali pointe noire.le rwanda sest modernise pas mal.brazza aussi je ne vois pas pourquoi il yaurait des refugies rwandais au congo.deja pour nous on avait ferme le bureau du hcr au gabon.on vs avait longtemps dit que ces refugies congolais netaient que des cocoyes.ce sont les cocoyes qui avaient brule tt le centre ville de brazzaville en 1997.et ce sont meme porcs que le hcr avait offert "une protection internationale au gabon" quand meme.c bien chez vs. le hcr geneve n nous avait crut que lorsque les cocoyes setaient battus a libreville contre la police gabonaise.ils exigeaient une reinstallation.on avait NON les cocoyes n'iront pas au canada. en fait le hcr est malleable.vs croyez aux larmes de crocodiles.un caiman peut pleurer devant vs on a tue mon pere on a tue ma mere et puis bon vs prenez soin de lui alors que c'est un python.

auj mr c le hcr france qui ns embete, ns serons obliges de fermer ce bureau.les excites de france ont besoin d'une n ieme guerre civile a brazzaville pour beneficier d'une assistance du hcr.ca mr ns disons NON.ce sont des pythons. merci de prevenir vtre college de france.vs avez vs meme vu ce que massengo thiasse(lari) est alle dire a geneve. il ya trois ou quatre jours.en 1993 il avait traite pascal lissouba de malade mental.c officiel.les laris sont tres injurieux trop meme.voila qu auj il dit que le pool n faisait rien ils etaient a l'eglise et les miliciens de sassou ont tire sur eux.quand meme! c trop facile ca sassou est coupable de genocide devant la cpi.

mr le representant.

qui n'a pas entendu les laris de france dirent aux laris de brazzaville et de pointe noire "oui allez y n'ayez pas peur de ce regime il faut le defier, bravez le celui qui a peur a deja perdu allez y ns on le derange icic vs vs le derangez la ba et toi guy b p kolelas tu le deranges de l'interieur(a lepoque ministre) meme la fille de b kolelas mr kolelas etait un tres grand dieu a bacongo et a makelekele entre 1992 et 1997 et dans le pool-mais il est mort alors lydie kolelas fille de dieu a dit sur internet que "je vs connais tres reactifs allez y je vs en supplie resistez defiez ce regime". mes lascars du pool s'etaient deferles sur la voie publique. il avaient dit le dimanche electoral tous pas de vote qui au boulevard qui au palais qui dans un ministere...un peu le scenario a la burkinabe

j'avais prevenu ts les salauds du pool qui vivent en france en ma qualite dinstructeur des armees congolaises.celui ou celle que je verrai au boulevard je ne blaqgue pas celui ou celle que je verrai a la presidence dans un ministere sur la voie publique entrain de perforer le goudron comme du temps de youlou et de lissouba je m'en fous celui la JE LE TUERAI.c simple. evidemment ca mr massengo thiasse ne l'a pas dit. le pool provoque bcp.quand ils tuent "ah oui les ninjas sont forts" quand ils sont tues" sassou est un genocidaire" comment?

donc envoyez un courrier officiel a vos collegues de france.ce sont les laris qui excitent la haine dans ce pays.s'il (hcr france) continu a offrir des statuts de refugies de chien a ces excites de france ( mbiki de nanitelamio p eric mampouya bilombo bhytadys vivien manangou....ts des laris ) ns serons oblige de fermer le bureau du hcr en france.on ne blague pas.on avait deja fait ferme celui du gabon. N'ECOUTEZ PAS LES LARIS.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes