Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Handball/Etoile du Congo. Pierre Emma Odzoki pour mettre fin à l’agonie


Par SDC, Starducongo.com | Mardi 23 Novembre 2010 | Lu 582 fois | 0 Commentaire



Une nouvelle équipe dirigeante a été placée à la tête de la section handball d’Etoile du Congo. Elle est présidée par Pierre Emma Odzoki, intronisé, dimanche 14 novembre 2010, par Hamadi Baba, président général du club, avec pour mission de mettre fin à l’agonie de l’équipe, surtout la formation féminine.

Personne n’ignore l’état d’agonie de l’Etoile du Congo dames, pourtant la plus titrée du Congo. Elle est quadruple championne d’Afrique des clubs (1985, 1986, 1990 et 1994), vainqueur de la Super coupe d’Afrique des clubs (1995) et multiple championne nationale. A l’époque, supporters et dirigeants dansaient, rigolaient et chantaient. Tout allait comme sur des roulettes. Les titres et trophées tombaient dans la besace comme des mangues mûres. Tout cela appartient, désormais, au passé. L’équipe féminine est rentrée dans les rangs. Hélas!

Les dirigeants de tout bord, hier subitement frappés de surdité, ne veulent plus assister à la descente aux enfers sans réagir aux appels angoissés des supporters et de tous ceux qui ont vécu les épopées glorieuses d’antan. Le président général du club, le premier, qui vient de nommer Pierre Emma Odzoki pour relancer les activités de la section handball. Ce dernier est prêt à relever le défi, pour «réécrire les lettres de noblesse de l’Etoile du Congo», a-t-il dit. Au cours de son intronisation, Il a aussi interpellé la conscience de tous les acteurs de son équipe: «L’équipe manque, actuellement, de tout: joueurs et joueuses, dirigeants et encadreurs déterminés. C’est pourquoi, une nouvelle mentalité doit s’instaurer pour retrouver les valeurs anciennes», a-t-il déclaré. Il promet que l’Etoile du Congo va refaire surface.

Hamadi Baba s’est félicité de l’engagement pris par Pierre Emma Odzoki, au poste «délicat et ingrat» qu’il a bien voulu accepter. Il lui a assuré, avec les membres de son bureau, de tout son soutien, afin que l’Etoile du Congo dames, notamment, redevienne la grande équipe qu’elle était, deux décennies durant.
Il y a du boulot. Tout le monde l’a compris. D’où, depuis lundi 15 novembre, la reprise effective des séances d’entraînement.

G.M. (La Semaine Africaine)
Lu 582 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes